“Il a retiré mon pantalon et a commencé à me … “, Mike Tyson dans de beaux draps

Mike Tyson : La légende de la boxe annonce sa mort imminente

La légende de la boxe, Mike Tyson, a été accusé d’avoir violé une femme après que les deux se soient rencontrés dans une discothèque d’Albany au début des années 1990, selon le procès de 5 millions de dollars du plaignant non identifié déposé plus tôt ce mois-ci.  

La femme affirme que Tyson l’a violée dans une limousine, entraînant des «blessures physiques, psychologiques et émotionnelles» dans les années qui ont suivi.

“Je suis monté dans la limousine de Tyson pour récupérer mon amie chez elle”, lit-on dans le procès, obtenu par DailyMail.com. «Tyson a immédiatement commencé à me toucher et a tenté de m’embrasser. Je lui ai dit non plusieurs fois et lui ai demandé d’arrêter, mais il a continué à m’attaquer. Il a ensuite retiré mon pantalon et m’a violemment violée.

Le dossier de la femme n’inclut pas de date précise pour l’attaque autre que le «début des années 1990» – à peu près au même moment où la candidate au concours de beauté Desiree Washington a déclaré que Tyson l’avait violée à Indianapolis. Tyson a été reconnu coupable du viol de Washington le 10 février 1992 et a purgé trois ans de prison.

Lire aussi :  Le Real Madrid attaque : Le club offre l’impensable à Kylian Mbappé

L’action en justice à New York a été déposée en vertu de l’Adult Survivors Act de l’État, qui donne aux victimes d’agressions sexuelles un délai d’un an pour intenter des poursuites pour des agressions survenues il y a des années, voire des décennies.

La femme cherche à préserver son anonymat car, a-t-elle déclaré, la publication de son nom “constituerait certainement pour moi un risque de préjudice mental supplémentaire, de harcèlement, de ridicule ou d’embarras personnel”.

Lire aussi :  Investiture de Joe Biden : Revivez le concert de Katy Perry, Justin Timberlake, John Legend, Demi Lovato, etc

Elle affirme également avoir souffert du fait de l’attaque présumée.  

“À la suite du viol de Tyson, j’ai souffert et je continue de souffrir de blessures physiques, psychologiques et émotionnelles”, lit-on dans le dossier. 

“J’ai éprouvé des sentiments de culpabilité, de perte d’estime de soi, de honte, de gêne, de tristesse, de colère, de dépression, d’anxiété, de tendances violentes, de toxicomanie et d’alcoolisme, et la confusion résultant du viol brutal. 

«J’ai développé des problèmes permanents, y compris, mais sans s’y limiter, des problèmes sexuels et le fait d’être touché à la suite d’un viol. J’ai été incapable de maintenir et/ou de développer des relations saines avec des hommes ou avec qui que ce soit en général. J’ai vécu des souffrances émotionnelles extrêmes, y compris, mais sans s’y limiter, des cauchemars, des attaques de panique et des flashbacks.

Lire aussi :  "Il m'a mis au bon endroit" : Cristiano Ronaldo honore son ex-entraîneur de Manchester United

L’avocat de la femme, Darren Seilback, a déclaré dans un dossier séparé que son bureau n’avait pas simplement pris la femme au mot, mais avait enquêté sur ses allégations et déterminé qu’elles étaient “très crédibles”.

Seilback a déclaré mardi qu’il ne pouvait pas commenter davantage l’affaire.

Le porte-parole de Tyson n’a pas immédiatement répondu à la demande de commentaires de DailyMail.com.  

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi