« Il m’a enfoncé une bouteille dans le … » , Amber Heard expose son intimité devant le juge

Amber Heard

Alors que son public la catalogue de mauvaise épouse en votant une pétition  qui vise à l’expulser du film Aquaman 2,  Amber Heard donne de quoi attirer les faveurs des internautes au procès du 5 Mai.

L’ex couple d’acteur  se livre une bataille sans merci depuis quelques  semaines dans l’espoir de redorer leur image. Accusé de mari violent par Amber, la star des pirates des caraïbes poursuit son ex-femme en justice  pour diffamation.

Dans ce nouveau procès, les  preuves  et de nouvelles  accusations  ne cessent  de pleuvoir. Les magistrats qui pensaient avoir déjà tout vu de ce couple se retrouvent face à ce  témoignage qui glace le sang.

Lire aussi :  Nigéria : Un témoin menace les juges en plein procès et se fait condamner à la prison

Amber à la barre des accusées, n’a pas hésité à faire part du traitement  horrible qu’elle a subi se son ex-époux un soir après qu’il s’est bourré de 10 pilules d’ecstasy.

« Johnny avait perdu beaucoup de poids et je savais que quelque chose n’allait pas. La première nuit, quand il m’a poussé, j’ai dérapé dans les escaliers. Il était très facile pour lui de me bousculer comme ça. Il m’a ensuite attrapé par le cou puis il a fracassé ma tête contre un mur et j’ai dû dormir derrière une porte barricadée. Nous nous disputions à cause de la drogue. Il prenait une poignée de pilules, huit ou dix pilules d’ecstasy. » A-t-elle déclaré dans un premier temps

 « Johnny me disait que certaines personnes l’avaient prévenu à mon sujet. Il a cassé une bouteille en la jetant au sol, m’a emprisonné les mains avant de m’envoyer une bouteille et d’en tenir une cassée près de mon visage. « Il m’a menacé de me découper le visage avec. Il m’a ensuite hurlé qu’il me détestait et que j’avais ruiné sa vie. Il était au-dessus de moi et je n’arrivais plus à respirer. Il a inséré une autre bouteille dans mon vagin et je pouvais sentir la pression contre l’os pubien. Cela donnait l’impression qu’il me frappait. J’avais peur de bouger car je ne savais pas si la bouteille que j’avais à l’intérieur de moi était cassée ou non. Je ne pouvais pas la sentir, je ne pouvais plus rien sentir.» conclut  Amber à chaudes larmes.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi