« Ils m’ont disqualifiée car j’avais les jambes en K », une jeune femme partage sa déception lors d’un recrutement

jambes en K disqualifiée recrutement

Une jeune femme a tragiquement raconté comment elle s’était vue refuser la possibilité de passer au niveau supérieur du processus de sélection du service d’immigration du Ghana.

Selon elle, des agents du Service de l’immigration lui ont dit que ses jambes tordues l’empêcheraient de se faire dépasser…

Elle a été immédiatement disqualifiée.

La dame a affirmé qu’elle était étonnée lorsqu’on lui a dit que la courbure de ses jambes ne pouvait pas lui permettre d’être dépassée, se rappelant son angoisse lorsque des milliers d’adolescents ghanéens espérant rejoindre le service d’immigration ont été disqualifiés dès la première étape en raison de leurs attributs physiques.

Lire aussi :  Fally Ipupa/Auto-tune : Cette erreur que les béninois ne sont pas encore prêts à lui pardonner

«Je suis allé pour la sélection du corps du service d’immigration au stade Elwak. Je suis arrivé à 4 heures du matin et la ligne était jusqu’au feu de circulation de la commission foncière. Après qu’ils aient dit que j’avais des jambes K, je ne me qualifie donc pas », a-t-elle raconté.

Pendant ce temps, environ 10 000 personnes sur 16 000 qui sont passées par le service d’immigration du Ghana à Kumasi ont été licenciées.

Lire aussi :  "Ce n'est pas la faute de Chioma si Davido ... ", Uche Maduagwu

Ceux qui l’ont fait devraient passer un test d’aptitude afin d’être choisis pour la formation et le passage éventuel sur un bassin de seulement 2 000 personnes.

LIRE AUSSI : Ghana : 2 lesbiennes font l’amour dans une boite de nuit (vidéo)

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi