Insolite : Une chatte se rend dans un hôpital en transportant son petit, voici la réaction des médecins (Vidéo)

chatte emmène chaton hôpital
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Tout le monde a droit à un soin médical. Nous pensons que cette chatte l’a comprise en emmenant son petit chaton dans un hôpital et elle savait exactement ce qu’elle faisait.

Pour commencer, c’est en Turquie plus précisément à  Karabaglar, que l’on a assisté à la démonstration de l’instinct maternel et de l’intelligence animale en une toute petite maman chatte. En effet, les personnels d’un hôpital vont la voir arriver en miaulant dans le hall, après avoir lâché son bébé qu’elle tenait dans la gueule.

En fait le chaton semble aller mal, aussi, elle le dépose aux pieds de la première personne qu’elle croise et contre toute attente s’en va avec empressement. Ce n’est qu’après qu’on comprend pourquoi, puisqu’elle arrive avec un deuxième chaton dans la gueule, lui aussi blessé.

LIRE AUSSI :

Le personnel médical contacte donc un vétérinaire qui s’empresse de s’occuper de ces chatons. Tous les chatons dont elle a accouché étaient victimes d’une infection oculaire et n’arrivaient pas à ouvrir les yeux. Après leur prise en charge, un des soignants a déclaré à un média :

« Plus tard, nous avons envoyé la chatte et les chatons à Uzundere pour des soins supplémentaires. C’est la première fois qu’une telle chose nous arrive. Nous étions émus et ravis de voir qu’ils se sont bien rétablis.« 

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que la chatte vient dans l’hôpital. Elle y venait souvent parce que les médecins présents lui donnaient des croquettes et de l’eau; elle s’est donc probablement sentie en confiance en leur donnant ses petits malades. N’est-ce pas mignon?

Le lien de la vidéo ici.

1
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi