Investiture de Mamady Doumbouya : Cellou Dalein Diallo réagit

opposition Guinée

Parmi les invités de l’investiture de Mamady Doumbouya, Cellou Dalein Diallo de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée était présent.

Cellou Dalein Diallo était présent, ce vendredi 1er octobre 2021, à l’investiture du lieutenant-colonel Mamady Doumbouya à la tête de la Transition guinéenne. Le patron de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée) a expliqué les raisons de sa présence à la prestation de serment et a donné son avis sur la cérémonie.

« J’ai d’abord reçu une invitation. C’est pourquoi je suis venu assister à cette cérémonie de prestation de serment… Quand on a une responsabilité aussi importante, il est tout à fait justifié de venir s’engager devant le peuple, devant sa conscience et devant Dieu », a indiqué celui qui s’est déclaré vainqueur de la dernière Présidentielle guinéenne d’octobre 2020.

Lire aussi :  Une femme recherche urgemment un beau et sexy médecin pour soigner son mal de bas-ventre

Cellou Dalein Diallo « trouve donc que la cérémonie est normale. Je ne suis pas juriste, mais je sais que lorsqu’on a une responsabilité comme celle-là de conduire la nation pendant une certaine période, il est tout à fait justifié qu’on prenne des engagements. C’est-à-dire qu’on prête serment… », a poursuivi le patron de l’UFDG.

Lire aussi :  Hushpuppi arrêté à Dubai risque désormais la peine de mort ou la prison à vie

Abordant la question des attentes du nouveau régime de Conakry, incarné par le Colonel Doumbouya, le patron de l’UFDG souhaite « qu’il respecte ses engagements. Je pense qu’il va s’engager à conduire la Guinée vers l’ordre constitutionnel, dans le respect des normes en la matière. Tout comme il a cru devoir prendre ses responsabilités ».

Cellou Dalein Diallo salue tout de même l’intervention du lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, qui a éjecté Alpha Condé. « Voyant son pays à la dérive, il a voulu arrêter cette descente aux enfers de notre pays. Je souhaite que ce pouvoir soit utilisé pour sortir la Guinée de la division, de la misère et de la mésentente », a souhaité celui qui s’est farouchement opposé au désormais ex-Président guinéen, Alpha Condé.

Lire aussi :  Royaume-Uni : La pilule anti-Covid approuvée, une première dans le monde

LIRE AUSSI: « A 35 ans, tu es un échec si tu vis toujours avec tes parents », insiste le prophète Nigel Gaisie

Kevin Aka

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi