Jessica Thivenin regrette la France ? La starlette et son époux seraient en…

Jessica Thivenin

L’influenceuse de Shauna Events, Jessica Thivenin et sa famille, sont sur le point de rentrer à Dubaï. La maman de Leewane après avoir passé un sublime moment de vacances en famille, doit rentrer dans son nouveau pays “Dubaï “.

Dans les destinations prévues pour cet été se trouvait la France, leur pays d’origine. Mais apparemment, au lieu de se rapprocher, les retrouvailles avec ses amis de longue date ont retourné Thibault contre sa famille.

Lire aussi :  Nasser Al-Khelaïfi : « Les médias qui parlent si négativement du Qatar...» (vidéo)

 “En ce moment, mon mari et moi, on ne se tire pas vers le haut. On est un peu au bout de notre vie tous les deux. J’ai envie de rentrer à la maison. On se languit de récupérer notre train de vie, notre routine. Là c’est vrai qu’ici les jours se ressemblent, ça commence à faire long (…) On arrive au bout de nos vacances. On a hâte de retrouver nos chiens, notre maison, notre petite routine. Donc, on a avancé les billets d’avion” 

Lire aussi :  Mbappé au PSG : Samuel Eto'o ne mâche pas ses mots

Dans sa story, Jessica se confie : « J’ai pas fait trop de stories, je suis désolée, je m’en excuse. Je reviendrai demain, non après-demain plus, quand on sera à Dubaï, quand on aura récupéré notre petite vie. Parce que là au final on a récupéré les enfants aujourd’hui, on a fait les valises (…) On a dit au revoir à mes beaux-parents parce qu’on les revoit pas demain matin. Ce soir c’était un peu séquence émotion, surtout que vous connaissez mon beau-père, Vincent, voilà il y a eu quelques larmes… On est tristes, mais en même temps on sait qu’on les revoit dans pas longtemps (…) Mes beaux-parents vont peut-être venir à Dubaï, et moi je vais partir aux Etats-Unis avec mes parents (…) C’est toujours triste de dire au revoir à sa famille » 

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi