« J’étais la personne la plus détestée au monde en 2019 »- dixit Meghan Markle sur Spotify

Meghan Markle Spotify
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Meghan Markle et son mari, le Prince Harry, ont discuté de la stigmatisation entourant le sujet de la santé dans un podcast Spotify. Ils ont également cogité sur « comment nous pouvons tous contribuer à un monde plus sain physiquement, mentalement, émotionnellement et holistiquement ». Les présentateurs du podcast étaient des lycéens Américains.

L’épisode du podcast Spotify mettait en vedette Meghan Markle et le Prince Harry.

Meghan Markle Spotify


Le podcast, intitulé Teenager Therapy, se décrit en ligne comme « cinq adolescents stressés, privés de sommeil, mais énergiques, qui s’assoient et parlent des difficultés qui accompagnent le fait d’être un adolescent ». Les hôtes sont Gael, Kayla et Thomas.
Meghan a déclaré que l’impact de la pandémie avait poussé de plus en plus les gens vers Internet, ce qui, selon elle, ouvrait une « vulnérabilité » et un lieu de « déconnexion ».
Elle a déclaré :


« Je peux parler personnellement, car on m’a dit qu’en 2019, j’étais la personne la plus détestée en ligne au monde – homme ou femme… C’est presque insurmontable. »

Le Prince Harry a félicité les hôtes adolescents et la jeune génération pour leur ouverture sur la santé mentale et les difficultés personnelles.

Meghan Markle Spotify


Meghan a ensuite discuté leur documentaire controversée dans le cadre de sa tournée en Afrique du Sud qu’elle a filmée l’année dernière, et qui a suscité beaucoup d’attention. Elle avait été traitée d’hypocrite de se plaindre de son sort de princesse alors qu’elle visitait l’un des pays les plus pauvres et les plus atteints par le VIH-SIDA et les féminicides au monde.

Elle a déclaré :

« Nous étions en tournée en Afrique du Sud et le dernier jour de la tournée, j’étais fatigué. J’étais sur le point de donner un bain à Archie et j’étais épuisée. »


Le Prince Harry a déclaré qu’elle allaitait à l’époque, ce à quoi Meghan a ajouté :


« Beaucoup de gens ne savent pas, c’est comme courir un marathon, donc entre chaque engagement officiel, je courais pour m’assurer que notre fils était nourri, et c’était le cas.
À la toute fin, le journaliste m’a demandé « bien, ça va » et je ne savais pas que ma réponse susciterait un tel intérêt du monde entier, car j’ai dit « merci, les gens ne m’ont pas vraiment demandé si je vais bien ».
Je n’ai pas pensé à cette réponse, j’ai juste répondu honnêtement, parce que j’étais dans un moment de vulnérabilité parce que j’étais fatigué, parce qu’il n’y avait pas de présentation, c’était juste « ici où je suis, je suis une maman qui est avec un bébé de quatre mois et demi et nous sommes fatigués ».
Mais je pense que cela montre que la raison pour laquelle cela a résonné auprès des gens est que tout le monde veut qu’on lui demande si tout va bien. »

Meghan Markle Spotify

Interrogé sur leur récent activisme, le Prince Harry a déclaré :


« Je pense que la façon dont tout se passe dans le monde en ce moment. Dès que les gens commencent à penser à la santé mentale, immédiatement les gens pensent à un petit groupe de personnes par opposition à chacun des nous.


Je pense que si vous pouviez dire avec certitude que 90% des habitants de la planète Terre ont subi une forme de traumatisme, une forme de perte, une forme de chagrin… Cela varie pour chaque personne, alors certainement pour cette année.

À cause du Covid, je pense qu’il est probablement prudent de dire que 99,9%, sinon 100% des gens, ont vécu une forme quelconque de l’un de ces, tous ceux-là, en même temps.
Plutôt que de se concentrer sur la santé mentale, les personnes qui luttent, il faut aller beaucoup plus loin que cela, et accepter et apprécier que chacun de nous a une santé mentale, et que chacun de nous a des choses en cours dont nous avons besoin de parler ou pour lesquels nous avons besoin d’aide, ou que nous avons une forme de compassion et d’empathie pour d’autres personnes qui vivent quelque chose de similaire. »

C’est après avoir écouté quelques épisodes du podcast que le couple a décidé qu’ils voulaient soutenir le travail des adolescents. Ils ont enregistré l’épisode cette semaine dans leur nouvelle propriété de Montecito, avec tous les participants portant des masques pendant l’enregistrement.

Canada isn't ready for Prince Harry and Meghan Markle - Insider


Selon Hello! magazine, le Prince Harry et Meghan Markle ont dirigé le groupe dans des exercices de respiration profonde avant le podcast afin d’aider à apaiser les nerfs. Le Prince Harry a été surnommé « Big H » par les jeunes gens.

En même temps que Meghan Markle, le Prince Harry a parlé de son mal-être mental subvenu à la mort de sa mère, la très populaire princesse Diana.

Meghan Markle & Prince Harry Are More Alone Than We Knew | CafeMom.com

L’année dernière, il a été annoncé que le prince Harry s’associait à Oprah Winfrey en tant que co-créateurs et producteurs exécutifs d’une prochaine série documentaire sur la santé mentale pour Apple.
La série documentaire en plusieurs parties se concentrera à la fois sur la maladie mentale et le bien-être mental. Et vise à inspirer les téléspectateurs à avoir une conversation honnête sur les défis auxquels ils sont confrontés.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi