Johnny Pacheco : Ses chansons que le monde n’est pas prêt d’oublier même après sa mort

Johnny Pacheco mort chef d'orchestre
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le monde déplore la perte de Johnny Pacheco, un très célèbre musicien et chef d’orchestre de la Fania All Stars, qui s’est éteint à l’âge de 85 ans. L’histoire retiendra le rôle important qu’il a joué dans la création et le rayonnement de la salsa en Afrique d’abord puis dans le monde entier.

De son vrai nom Juan Azarios Pacheco, Johnny Pacheco est né en 1935 en République dominicaine. A 11 ans, il va à New York et étudie à la Julliard School of Music. En 1964, Pacheco fonde le Label Fania avec Jerry Masucci et il arrive à entrainer le célèbre saxophoniste camerounais Manu Dibango dans une tournée qui est restée à jamais dans les archives.

Résultat de recherche d'images pour "label fania"

LIRE AUSSI : Insolite : A la mort de son maitre, ce chien hérite de ses cinq millions de dollars

Le style de l’époque était un mélange de rythmes afro-cubains, du groove funk joués sur des voix souls etc. La salsa était devenue incontournable dans les soirées et concerts en Afrique que ce soit à Abidjan, Dakar ou encore Kinshasa.

Il faut noter qu’en plus d’être musicien, Johnny Pacheco était un excellent danseur de rumba. Son influence s’est étendue aux styles de vêtements qu’il avait l’habitude de porter, des chemises à col  » pelle à tarte » portaient le nom « Pacheco ».

Résultat de recherche d'images pour "johnny pacheco 1964"

Johnny Pacheco s’en est allé mais les légendes ne meurent jamais dit-on. Voici quelques-unes de ses chansons :

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi