Jules Beco : “En 2023, ce sont les femmes qui doivent…”

Jules Beco : "En 2023, ce sont les femmes qui doivent..."

Le manager de l’artiste Suspect 95 a allumé la toile, il y a peu, avec son passage à l’émission AlloCaviar. Tout comme son artiste en a l’habitude, Jules Beco a tenu des propos très peu avantageux pour la gent féminine.

Reçu dernièrement à l’émission de coach Hamond Chic, Jules Beco s’est insurgé contre les femmes qui se font entretenir par leur amants. Il a soutenu avec véhémence les règles du syndicat, en revenant spécialement sur l’argent de transport que les femmes sont censées percevoir.

Lire aussi :  Idriss Diallo élu président « provisoire » de la Fédération Ivoirienne de Football

La somme est de 2000 francs, pas plus. En cas d’insatisfaction, il faudrait qu’elles travaillent pour se faire leur propre argent. Cependant, une nouvelle mise à jour choque plus d’un. ” En 2023, Ce sont les femmes qui doivent nous acheter des terrains”, a informé Jules Beco. Cette déclaration a plus que surpris la coach et les téléspectateurs.

Lire aussi :  Didier Drogba révèle pourquoi la Côte d'Ivoire ne peut pas jouer la Coupe du Monde

Traité de Gigolo, Jules Beco soutient que ce n’est pas un crime. A coup sûr, les réactions des femmes contre les propos du manager ne vont pas tarder.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi