Juventus en crise : Le président Andrea Agnelli et son équipe mis à la porte

Andrea Agnelli

L’ensemble du conseil d’administration de la Juventus, y compris le président Andrea Agnelli et le vice-président Pavel Nedved, ont tous démissionné de leurs postes respectifs. 

Selon Mail Online, la décision unanime a été prise par le conseil d’administration du club italien de démissionner en masse, les laissant dans un état de flux au milieu de la pause de la Coupe du monde de mi-saison.

Le directeur général Maurizio Arrivabene devrait rester en charge de ses fonctions administratives malgré sa démission également, le club devant entrer dans une période de transition importante. 

La saison 2021-22 a vu une année de pertes record publiées par le club de Turin, avec une perte de 220 millions de livres sterling (254,3 millions d’euros) enregistrée. 

Lire aussi :  La photo de Messi avec le trophée de la Coupe du Monde devient le post le plus liké d'Instagram avec...

Agnelli a écrit une lettre à tous les employés de la Juventus dans laquelle il annonçait des “résultats extraordinaires”, notamment la construction de leur stade Allianz, ainsi que neuf titres de champion consécutifs pour l’équipe masculine et cinq d’affilée pour l’équipe féminine. 

Il a également évoqué les apparitions en finale de la Ligue des champions à Berlin et à Cardiff, puis observe: “Nous sommes confrontés à un moment délicat dans la société. Mieux vaut laisser tout le monde ensemble, en donnant la possibilité à une nouvelle équipe de renverser la donne ».

Lire aussi :   Le soir de Noël : La tradition qu'il ne faut rompre sous aucun prétexte

Sa lettre, envoyée à tous les salariés avant de démissionner, poursuivait : « Quand l’équipe n’est pas compacte, elle se prête aux adversaires et cela peut être fatal. 

«À ce moment-là, nous devons avoir de la clarté et contenir les dégâts. Je continuerai à imaginer et à travailler pour un meilleur club de football, réconforté par une phrase de Friedrich Nietzsche : “Et ceux qui se voyaient danser étaient considérés comme des fous par ceux qui n’entendaient pas la musique”.

 Le mardi 25 octobre, le club a nié tout acte répréhensible après des allégations de fausse comptabilité et de manipulation du marché à la suite d’une enquête sur les états financiers du club. 

Lire aussi :  OnlyFans : Pourquoi la plateforme ne veut plus de la p0rnographie ?

Une source proche du dossier a affirmé qu’il y avait 15 suspects dans l’enquête, dont Agnelli.

Le club a publié une déclaration disant :

“La Juventus reste convaincue … d’avoir agi conformément aux lois et règlements régissant la préparation des rapports financiers, conformément aux principes comptables et conformément à la pratique internationale dans l’industrie du football.”

Le procureur de Turin avait allégué que le club avait déformé les pertes financières de la période 2018-2020, les procureurs enquêtant sur le montant attribué aux ventes de joueurs.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi