Kamala Harris : Voici sa nouvelle résidence en tant que Vice-Présidente des USA (photos)

Kamala Harris Vice-Présidente
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le mercredi 20 janvier, Kamala Harris est entrée dans l’histoire lorsqu’elle a prêté serment en tant que vice-présidente, devenant ainsi la première femme et la première femme noire et sud-asiatique à occuper ce poste.

Kamala Harris Vice-Présidente


Désormais, la politicienne de 56 ans vivra sur le terrain de l’Observatoire naval du nord-ouest de Washington, D.C., dans une maison occupée par ses prédécesseurs pendant plus de quatre décennies. Kamala Harris sera la huitième vice-présidente à résider dans la maison de style Queen Anne, qui a été la résidence officielle du vice-président en exercice en 1974, selon le site officiel de la Maison Blanche.

Kamala Harris Vice-Présidente


La maison de trois étages, construite en 1894, est faite de brique et de bois avec des volets verts et un porche partiellement enveloppant. La maison qui s’étend sur 72 acres comprend également un salon rénové, un salon, une salle de jardin, deux salons, une salle de réception, une cuisine et une salle à manger.

Kamala Harris Vice-Présidente


L’intérieur de la maison comprend un salon, un salon, une salle de jardin, deux salons, une salle de réception, une cuisine garde-manger et une salle à manger.

Kamala Harris Vice-Présidente


Il a accueilli les vice-présidents Bush, Quayle, Gore, Cheney, Biden et Pence, et leurs familles. Mike Pence a quitté la maison avant d’assister à l’inauguration mercredi.

Néanmoins, la Vice-Présidente ne va pas tout de suite déménagé dans cette résidence.

Lire aussi :




0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi