Kanye West : Il réclame 500.000 dollars à un de ses stagiaires pour des photos Instagram

Ryan Inwards Yeezy
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Par sa marque Yeezy, Kanye West réclame plus de 271 millions Fcfa à son stagiaire. Ryan Inwards en intégrant la société, avait signé des accords de non-divulgation qui contenaient une clause de dommages-intérêts de 500.000 $. Il s’est vu convoqué après avoir violé cette clause en publiant des photos confidentielles sur Instagram, la plainte a été déposée vendredi 15 janvier devant la Cour supérieure du comté de LA.

Les clauses de confidentialité interdisent de divulguer ou de diffuser des informations confidentielles sur les réseaux sociaux, mais Yeezy a affirmé que Ryan Inwards avait partagé des images non publiques sur Instagram et ne les avait pas supprimées même après que la société ait envoyé plusieurs lettres de cessation et de désistement.

Ryan Inwards Yeezy


Ryan Inwards est poursuivi pour rupture de contrat et conversion, et Yeezy réclame les 500.000 $ de dommages-intérêts liquidés plus des dommages-intérêts punitifs parce qu’il pense qu’il agit de manière malveillante.
Yeezy sollicite également une injonction l’obligeant à retourner les images et à être banni de postes similaires à l’avenir.

Ryan Inwards Yeezy



Pendant ce temps, Kanye West et Kim Kardashian prévoient de divorcer, des sources affirmant que les deux vivent actuellement «des vies séparées».

Selon Page Six, «le divorce est imminent» pour le couple de célébrités, plusieurs sources proches alléguant que Kim Kardashian a embauché l’avocat de célébrité en divorce Laura Wasser pour la représenter.

Lire aussi :

1

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi