Kanye West : L’artiste américain admet avoir frappé un homme qui voulait un autographe

Kanye West 30 millions de dollars Netflix documentaire série
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le célèbre rappeur américain Kanye West fait les gros titres de la presse américaine après avoir frappé un homme.

Il s’agit en effet d’un demandeur d’autographes qui l’aurait provoqué hors d’un club. Les faits se sont déroulés le jeudi 13 janvier 2022, devant le Soho Warehouse à West Hollywood. Sur le plateau de l’émission Entertainment Tonight, a confirmé les faits, soulignant que l’homme en question, le suivait ces derniers jours pour des autographes.

Au cours de son intervention, Kanye West a souligné davantage le comportement provocateur de la personne qu’il a frappée. « Je viens de finir ces deux chansons, je viens du studio, et ce mec, il avait juste cette vraie attitude, comme, »Qu’est-ce que tu vas faire? Et tu vois ça?’ » a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Je vais juste vous dire que ce masque bleu COVID n’arrête pas ce KO, vous savez ce que je dis? ». Par ailleurs, le rappeur a fait savoir que celui avec qui l’altercation a eu lieu n’était pas un fan, mais une personne qui essayait de gagner de l’argent avec des autographes qu’il a reçus de lui le 10 janvier dernier. « C’est la même chose que les paparazzis, ce n’est pas un fan. C’est quelqu’un qui utilise votre image, qui n’a probablement jamais écouté vos chansons » a-t-il poursuivi.

Lire aussi :  Kanye West- Julia Fox : Des photos intimes du couple ont fuité !

LIRE AUSSI: Kendrick Lamar : L’artiste travaille sur un film avec les créateurs de South Park !

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi