Kendrick Lamar : Le rappeur s’attaque à Drake dans son nouvel album surprise

Kendrick Lamar nouvel album rappeur Drake
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Kendrick Lamar vient de sortir un nouvel album, et s’est à son habitude attaqué à Drake .

Les fans ne s’y attendaient pas. Cette nouvelle oeuvre compte 18 sons avec de superbes collaborations à l’instar de Travis Scott , Anderson , Pusha-T , Paak et plusieurs autres . L’Opus a été titré  Kid of Compton en hommage à sa ville natale .

La petite guéguerre est de retour grâce à Pusha-T qui se livre aussi quelques fois à des clashs contre le rappeur canadien . Dans le dernier son Streets Scientists de l’album , Kung Fu Kenny dit « it’s not just about a Grammy, it’s about the soul of this music/Fuck a Certified Lover Boy, I have been certified by the streets«  .

Ce qui signifie « ce n’est pas juste un Grammy, c’est l’âme de cette musique / Fuck a Certified Lover Boy, j’ai été certifié par la rue ». Une pique évidente à Drake .

Malgré leur dispute , les deux rappeurs font souvent des collaborations qui font plaisir aux fans . Notamment Poetic Justice , Buried Alive Interlude etc… Drizzy ne se laisse pas non plus malmener quand il s’agit de clash. Il avait sévèrement touché l’égo de Kendrick en multipliant à chaque occasion des sous-entendus sur le rappeur .

Dans « The Language », Drake fera un clin d’oeil à K-Dot en disant « Fuck any nigga that’s talking shit just to get a reaction » . Ce qui signifie « Ba*ser n’importe quel négro qui parle de la merde juste pour avoir une réaction ». Une phrase qui a eu le don de titiller Lamar qui depuis ce moment ne lâche pas l’affaire .

LIRE AUSSI : Drake : Une femme armée a été interpellée par la police près de sa résidence

Il est clair en somme que  Kid of Compton fera tourner les méninges de plus d’un fan . Sauf s’il s’agit d’un poisson d’avril.

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi