Kénya : Le Bitcoin bientôt monnaie nationale

Kénya Bitcoin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Alors que la Banque centrale du Nigéria a interdit le bitcoin et d’autres activités liées à la cryptographie, la banque centrale du Kénya y voit une opportunité pour obtenir des réponses à ses problèmes. Au milieu de la hausse des taux de dépréciation du shilling, la banque centrale du Kénya souhaite changer sa devise de base en Bitcoin.

Depuis plusieurs décennies, le shilling kényan est sur une tendance à la baisse. La monnaie fiduciaire a perdu près de 50% de sa valeur par rapport au dollar américain depuis 2010. Rien qu’en 2020, le shilling a chuté de près de 10% par rapport au dollar.

Kénya Bitcoin

Lire aussi :

Alors que le gouvernement kényan pointe du doigt la pandémie du Covid-19 et le Fonds monétaire international pour ses malheurs, des responsables estiment que le Bitcoin pourrait mettre fin aux souffrances de la nation. S’exprimant à ce sujet, le gouverneur de la Banque centrale, Patrick Njoroge, a déclaré :

« Notre décision de passer au Bitcoin est à la fois tactique et logique. Notre monnaie a toujours été le sac de frappe du FMI, qui prétend toujours que le shilling kényan est surévalué. Cela a conduit à une pression excessive sur le shilling kényan, et cela a un effet négatif sur l’économie. Nous perdons trop simplement parce que quelqu’un au FMI s’est réveillé du mauvais côté du lit.  Le Bitcoin mettra fin à cela. »

Njoroge estime que la transition proposée contribuera à réduire la dette nationale du pays lorsque les prix s’apprécieront.

Même si plusieurs grandes entreprises et institutions ont sauté dans le train en marche Bitcoin, le Kénya sera le premier pays à faire une démarche aussi audacieuse. Ils pourraient donner l’exemple à d’autres pays.

Kénya Bitcoin

Le pays n’est pas à son premier essai, puisqu’il avait lancé le M-Pesa, précurseur de la Mobile Money en Afrique.

Lire aussi :

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi