Kenya : premier pays africain producteur de l’énergie géothermique

Kenya
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

 

Le Kenya fait partie des premiers pays qui ont eu vraiment confiance dans le développement de l’énergie géothermique.

Sur le continent, le Kenya est le premier producteur de l’énergie géothermique. Avec sa centrale géothermique de Menengaï dont la construction vient d’être achevée, le pays exploite le flux de la chaleur naturelle et pourvoit aux besoins en électricité de sa population.

Le pays occupe même la neuvième place au niveau mondial, avec une capacité de 700 MW. L’exploitation de cette énergie augmentera encore dans les années à venir, notamment dans les immenses gisements de la vallée du Grand Rift.

Lire aussi : La Côte d’ivoire pourrait devenir le pays le plus riche de l’Afrique l’ouest avant fin 2020

La production en énergie géothermique du Kenya a énormément accru. En six ans, elle est passée de 168 à 672 mégawatts, grâce aux activités de développement de sa centrale de Menengaï. Cet investissement lui garantit à ce jour la place de premier pays africain, en matière de production d’énergie géothermique.

Avec la centrale de Menengaï, le Kenya arrive à résoudre les problèmes de pénuries et de déficits électriques auxquels il a été confronté pendant plusieurs années. Environ 500 000 personnes, dont 70 000 habitants des milieux ruraux du pays bénéficient de l’énergie produite par la centrale. Des entreprises et des industries l’utilisent également. Ces infrastructures ont également généré plus de 600 emplois directs

La concurrence sur le continent n’est franchement pas rude puisque jusque là il n’y a que quelques pays à l’instar de l’Éthiopie (avec seulement 7 MW) qui investissent dans l’énergie géothermique.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi