Kim Kardashian/Braquage à Paris : Un des voleurs publie un livre, voici un extrait

Kim Kardashian Yunice Abbas
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’un des hommes accusés d’avoir volé Kim Kardashian à Paris a publié un livre révélateur détaillant les événements qui ont eu lieu. Yunice Abbas, qui n’a jamais été photographié, était l’un des cinq hommes accusés d’avoir pénétré par effraction dans la chambre d’hôtel de Kim Kardashian et d’avoir volé 10 millions de dollars de bijoux, le 2 octobre 2016.


Kim Kardashian avait séjourné au complexe de l’Hôtel de Pourtalès, après avoir visité la France pour la Fashion Week de Paris.

Kim Kardashian Yunice Abbas


Pendant l’attaque, Kim a été ligotée et tenue sous la menace d’une arme. Un prétendu extrait du livre, intitulé « J’ai séquestré Kim Kardashian », a été publié dans l’édition française du magazine Closer. Dans le livre, Yunice Abbas aurait dit :


« Dans la plus grande hâte, je ramasse les objets de valeur. Cette fois, ma roue arrière est crevée. En passant devant une voiture de police en maraude, une sonnerie téléphonique totalement incongrue m’a fait sursauter. Devant mes yeux incrédules, un nom est alors apparu sur l’écran lumineux. Pas possible… J’hallucine !»

Kim Kardashian Yunice Abbas


Yunice Abbas a ensuite poursuivi en affirmant que lui et le reste du groupe avaient beaucoup compté sur l’aide de personnes âgées pendant qu’ils scannaient le bâtiment et élaboraient un plan pour voler la star de télé-réalité.
Il a poursuivi :


« Quoi de plus rassurant que des personnes âgées, aussi paisibles qu’anonymes, afin de glaner le plus d’informations possible sur place ».

Il a également affirmé que Kim Kardashian et sa secrétaire auraient appelé à plusieurs reprises le 911 (numéro d’urgence américain) au début du vol, alors qu’ils se trouvaient en France.

Kim Kardashian Yunice Abbas


Lors d’une conversation avec David Letterman sur son émission Netflix My Next Guest Needs No Introduction, Kim a affirmé que le groupe d’hommes portait tous des masques et était habillé en policiers. Elle a poursuivi en disant qu’il y avait deux des hommes dans la chambre avec elle et qu’ils avaient également amené le concierge de l’hôtel avec eux, un pistolet sur la tête.
Kim a expliqué :


« Ils me criaient dessus en français et je me suis juste assise et ils ont continué à dire ‘’la bague, la bague’’, et j’étais tellement surprise. »

Lire aussi :

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi