Kylian Mbappé : Le jeune joueur se considère meilleur que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi !

Kylian Mbappé meilleur que Messi Ronaldo
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Dans sa montée extraordinaire dans les rangs des meilleurs joueurs de football au niveau mondial le joueur français Kylian Mbappé compte beaucoup sur ses atouts et surtout sur sa confiance en soi qui a le vent vraiment en poupe. Le jeune attaquant du PSG n’a même pas hésité à se considérer meilleur que les deux extraterrestres du football Messi Ronaldo. Pour lui, et dans sa tête il est le meilleur !

LIRE AUSSI : Kylian Mbappé : Le joueur aurait-il eu une histoire d’amour avec Eva Queen ?

Dans une interview accordée à RMC Sport, et qui sera diffusée samedi, l’attaquant du PSG a fait savoir que le temps où il admirait les autres était révolu et qu’aujourd’hui il n’a plus rien à envier à Messi ou Cristiano Ronaldo.

« A chaque fois que je rentre sur un terrain, je me dis toujours que je suis le meilleur et pourtant j’ai joué sur des terrains où il y avait Messi et Cristiano (Ronaldo), a-t-il clamé. 

Ce sont des meilleurs joueurs que moi, ils ont fait un milliard de choses de plus que moi. Mais dans ma tête je me dis toujours que je suis le meilleur parce que comme ça tu ne te donnes pas de limites et tu essayes de donner le meilleur de toi-même ».

Cette manière de raisonner peut lui valoir beaucoup de critiques extérieures, mais l’intéressé assure ne pas s’en faire : 

« bien sûr, parfois les gens ne comprennent pas parce que je pense qu’il y a peut-être aussi cette barrière qui est créée par rapport à ce sujet-là, où l’on n’explique pas vraiment ce qu’est l’ego ».

« Quand t’es dans le dur, personne ne va venir te pousser »

En poursuivant sur le thème de l’égo, Mbappé a affirmé qu’il est impératif d’en avoir pour réussir dans le métier :

 « Pour les gens, l’ego c’est juste ne pas donner un penalty à un copain, avoir un meilleur salaire que le joueur de l’équipe rivale. Ce n’est pas que ça, c’est aussi dans la préparation. C’est quelque chose de personnel, se surpasser, c’est bien au-delà de ce truc superficiel de dire ‘moi je, moi je’. Mais je pense qu’il y a pas mal de choses à dire sur ça. »

Enfin, l’international tricolore a aussi précisé que quand on est dans le dur c’est grâce à son égo qu’on parvient à s’en sortir :

 « Bien sûr qu’il est important parce que, quand vous êtes dans le dur, personne d’autre que vous-même ne va vous pousser. Et il faut que vous vous persuadiez que vous êtes capable de renverser des montagnes. Les gens ne comprennent pas l’ego mais quand tu n’es pas bien, il n’y a personne qui va venir chez toi te dire que tu es capable de faire ça. Il n’y a que toi et ton « mindset » (état d’esprit). Ce n’est que toi. Il faut se persuader que vous êtes capable de faire de grandes choses ».

Une théorie qu’il est certainement en train de mettre en application vu qu’il traverse actuellement un petit passage à vide. L’ancien monégasque a enchainé plusieurs matches décevants avec les Bleus, et ça lui a valu d’acides critiques extérieures. Des critiques auxquelles il a modérement gouté et il ne s’est pas gêné pour le faire savoir. 

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi