La célèbre joueuse de tennis Naomi Osaka devient l’égérie de la marque Louis Vuitton

Naomi Osaka Louis Vuitton
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Naomi Osaka la jeune joueuse de tennis de 23 ans est devenue l’ambassadrice officielle de Louis Vuitton.

Cette jeune athlète de 23 ans a beaucoup fait parler d’elle l’année précédente tant pour son engagement contre le racisme que pour ses victoires remportées. Elle avait aussi été élue l’athlète de l’année par Associated Press.

Naomi Osaka Louis Vuitton

Lire aussi : Naomi Osaka remporte le 2ᵉ titre féminin de l’US Open après avoir battu Victoria Azarenka

A l’annonce de la nouvelle elle partage sur les réseaux sa joie : « Être une ambassadrice de la marque LV, c’est un rêve devenu réalité, après le tennis, ma plus grande passion c’est la mode. Il n’y a pas de marque plus emblématique que LV ».

Le directeur artistique des collections femme de Louis Vuitton, Nicolas Ghesquière, se prononce :

« Naomi est une femme exceptionnelle qui incarne sa génération et représente un modèle pour tous. Son parcours et ses convictions sont inspirants. Je suis très admiratif de Naomi, elle reste fidèle à elle-même et ne transige pas sur ses valeurs. »

Depuis longtemps, Naomi Osaka appréciait la marque française car elle dit que depuis ses seize ans, elle payait chaque année un sac LV à sa mère et que c’est devenu une sorte de tradition.

Naomi Osaka Is Named Brand Ambassador of Louis Vuitton

Rappelons que l’année passée Naomi a remporté pour la deuxième fois l’US Open, tournoi au cours duquel elle s’est affichée avec des masques portant le nom des victimes de racisme qui sont morts aux USA.

Lire aussi : USA : « S’ils étaient noirs, ils auraient été tués » , déclare une élue du parti démocrate

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi