La Covid-19 serait fabriquée par l’homme : Facebook donne sa position

Covid-19 Facebook fabriqué homme
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Facebook a passé un communiqué selon lequel il ne va plus supprimer les publications selon lesquelles le covid-19 a été fabriqué par l’homme.

Il y’a quelque temps, le service de renseignement américain avait déclaré que plusieurs chercheurs de l’Institut chinois de virologie de Wuhan sont tombés malades en novembre 2019 et ont dû être hospitalisés, un nouveau détail qui n’avait pas été révélé auparavant.

Le président américain suite au rapport, a annoncé mercredi 26 mai que le service avait 90 jours  pour enquêter sur les origines du virus. Dans la foulée, Facebook a passé un communiqué relatif à un changement de politique.

Désormais, la plateforme ne va plus supprimer les publications selon lesquelles le covid-19 serait une invention de l’homme. La plateforme réalisait sa politique  à la suite de «consultations avec les principales organisations de santé, y compris l’Organisation mondiale de la santé (OMS)». 

À la lumière des enquêtes en cours sur l’origine du Covid-19 et en consultation avec des experts en santé publique, nous ne supprimerons plus l’affirmation selon laquelle Covid-19 est fabriqué par l’homme à partir de nos applications.

Nous continuons à travailler avec des experts de la santé pour suivre le rythme de la nature évolutive de la pandémie et mettre régulièrement à jour nos politiques à mesure que de nouveaux faits et tendances émergent

En rappel, l’administration Trump avait considéré  les affirmations selon lesquelles le coronavirus était fabriqué par l’homme, c’est-à-dire créé dans un laboratoire chinois.

LIRE AUSSI : Covid-19 : William Shakespeare, le premier homme au monde à être vacciné contre le virus est mort

Cependant, la Chine a nié cette affirmation avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette dernière a plutôt flatté la position de la Chine selon laquelle le virus provenait d’animaux.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi