Insolite : La mafia italienne ordonne aux ambulanciers de cesser d’utiliser des sirènes pour cette raison

mafia italienne ambulanciers
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La mafia italienne aurait ordonné aux ambulanciers de Naples de cesser d’utiliser leurs sirènes et leurs lumières clignotantes parce qu’ils dérangent les trafiquants de drogue qui les prennent pour la police.

Au cours du week-end, deux membres de gangs ont arrêté une ambulance et ont menacé de tuer le chauffeur pour avoir activé la sirène alors qu’il se rendait à une urgence dans la ville du sud.

Lire aussi :

C’est parce que les trafiquants de drogue n’aiment pas les sirènes et les lumières d’ambulance qui retentissent car ils peuvent déranger les vendeurs de drogue qui les prennent pour l’arrivée de voitures de police, interrompant leurs affaires et chassant leurs clients. Les chauffeurs d’ambulance à Naples demandent maintenant la protection de la police contre le harcèlement de la mafia locale.

Alors qu’il se rendait à une urgence dans le quartier espagnol de la ville, un travailleur médical conduisait une ambulance avec sa sirène allumée lorsque qu’il se retrouva flanqué de deux hommes conduisant une grosse moto. Ils auraient cogné sur la fenêtre de l’ambulance et menacé de tuer le chauffeur.

 L’un des hommes a averti :

« N’avez-vous pas compris que vous ne pouvez pas utiliser votre sirène ici ? Éteignez-le ou nous vous tirerons dessus. »

Après l’incident, le médecin terrifié a dû appeler la police pour l’escorter hors du quartier en toute sécurité. Manuel Ruggiero, un médecin urgentiste de 42 ans et chef local de Nessuno Tocchi Ippocrate, un groupe de lutte contre la violence contre le personnel médical, a également confirmé des incidents similaires dans des quartiers de Naples.

Il a déclaré au Times :

« Nous avons déjà reçu l’ordre de ne pas utiliser de sirènes dans d’autres quartiers, y compris Sanità et Traiano, où l’ambulance basée localement n’active sa sirène qu’après avoir quitté la zone. »

Il a également déclaré que les équipes d’ambulance avaient été agressées par des proches de patients après leur arrivée sur les lieux trop tard pour les sauver.

Lire aussi :

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi