La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala obtient son poste de DG du World Trade Center

Ngozi Okonjo-Iweala OMC
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La côte semble être claire pour l’ex-ministre des Finances Nigériane, Ngozi Okonjo-Iweala, pour devenir la prochain directrice générale de l’OMC du World Trade Center. Yoo Myung-hee, la candidate sud-coréenne au poste de directeur général de l’Organisation mondiale du commerce, a retiré sa candidature.

Selon un communiqué publié par le ministère coréen du Commerce aujourd’hui vendredi 5 février, Yoo Myung-hee a pris la décision après des discussions avec les États-Unis et d’autres grandes nations et a pris en compte diverses questions « globalement », notamment la nécessité de revitaliser l’organisation multilatérale.

Lire aussi :


Le retrait intervient après que des dizaines d’anciens responsables du gouvernement américain ont appelé le président américain Joe Biden à approuver Okonjo-Iweala après que l’administration Trump ait bloqué sa sélection. L’opposition a interrompu le processus de sélection, car les décisions de l’OMC sont prises sur la base d’un consensus de ses membres.

Ngozi Okonjo-Iweala, qui est également citoyenne américaine, est devenue le leader du poste de directeur général de l’OMC l’année dernière. Elle est désormais la seule candidate restante dans la course.

Lire aussi :



0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi