La RFI s’explique sur la diffusion accidentelle de plusieurs nécrologies de chef d’État ce lundi 16 novembre

La RFI présente ses excuses pour la diffusion de plusieurs nécrologies de chef d’Etat ce lundi 16 novembre
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Un problème technique a entraîné la publication par erreur de nombreuses nécrologies sur le site de la RFI, ce lundi 16 novembre. Les équipes techniques ont été mobilisées pour rectifier ce bug majeur et en déterminer la cause et les responsabilités. Voici les explications données par la radio internationale.

Nous vous devons, bien sûr, des explications. Comme dans tous les médias, nos journalistes préparent à l’avance des portraits de personnalités afin, si elles venaient à disparaître, de pouvoir proposer rapidement aux lecteurs toutes les informations à connaître sur leur parcours.

Lire aussi : Tidjane Thiam est-il un escroc comme le prétend Gnamien Konan ?

Malheureusement, ce lundi 16 novembre 2020 en fin de matinée, une centaine de ces nécrologies ont été publiées par erreur sur le site rfi.fr ainsi que sur plusieurs plates-formes partenaires (Google, Yahoo !, MSN, Flipboard…). Cette publication est, bien entendu, involontaire. Elle est due à un incident technique, lié à la migration du site de RFI vers un nouvel outil de publication de ses contenus. Ces articles ont donc été publiés sous forme de brouillons sans aucune intervention éditoriale.

Tous les articles sont en train d’être retirés des environnements numériques de RFI et des plates-formes partenaires.

Une enquête interne est menée pour déterminer les causes de cet incident regrettable.

Lire aussi : Avec qui Brenda Biya est-elle en couple ?

Nous, RFI et la Direction des environnements numériques de France médias monde, groupe auquel appartient notre radio, adressons nos excuses avant tout aux personnes concernées par ces nécrologies et qui ont pu être heurtées par cette publication, encore une fois faite par erreur. Nous présentons aussi nos excuses à vous, lecteurs, internautes, qui nous êtes fidèles et nous faites confiance.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi