L’Arabie Saoudite mène une horrible série d’exécutions, plus de 11 personnes…

arabie saoudite décapitation

L’Arabie saoudite est accusée d’avoir décapité 12 personnes “alors que l’attention mondiale est concentrée sur la Coupe du monde” alors que le pays fait marche arrière en s’engageant à ne pas utiliser la peine de mort pour des crimes non violents. La vague d’exécutions étaient des peines pour les infractions liées à la drogue, bien que le pays ait mis en place un moratoire sur l’utilisation de la peine de mort pour les crimes non violents en 2021.

Lire aussi :  Qatar 2022 - Arabie Saoudite Vs Argentine : L'entraîneur français Hervé Renard réserve une surprise à Messi

Pendant ce temps, le chef saoudien, le prince héritier Mohammed bin Salman, a assisté à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de dimanche, assis à côté du patron de la Fifa Gianni Infantino. L’organisme de bienfaisance pour les droits de l’homme Reprieve a souligné le cas d’un chauffeur de taxi confronté à une exécution imminente dans une prison saoudienne, dont la sœur a demandé de l’aide à l’ancienne star anglaise Alan Shearer l’année dernière.

Lire aussi :  Josey : "Les critiques ne m'affectent pas, je les prends pour ..."
« Alors que tous les yeux sont sur le football, l’Arabie saoudite mène une horrible série d’exécutions, tuant des gens comme Hussein, un homme innocent qui a été torturé par la police saoudienne

Zeinab Abo al-Kheir a écrit à l’expert de la télévision qu’il voulait “écouter les preuves sur les violations des droits de l’homme” dans le royaume du désert à la suite de la prise de contrôle saoudienne de son ancien club, Newcastle United.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi