Laurent Gbagbo : Voici sa position sur le 3è mandat de Ouattara

Laurent Gbagbo
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a accordé un entretien exclusif à TV5MONDE au cours duquel. Il n’a pas manqué l’occasion de s’exprimer sur le 3è mandat du Président Ouattara.

«Donc j’ai décidé de m’exprimer pour donner mon point de vu sur ce qui se passe en ce moment en Côte d’Ivoire et donner ma direction, celle qui me semble bonne» , a déclaré Laurent Gbagbo.

A la veille de la présidentielle contestée du 31 octobre, Laurent Gbagbo appelle les hommes politiques au dialogue pour préserver la paix. C’est la raison pour laquelle il a accepté accorder cette interview.

En effet, face à une 3è représentation du Président Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo se fonde sur la constitution pour dénoncer la candidature de son rival de tous les temps.

TV5 : Depuis l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara pour la présidentielle du 31 octobre pour briguer un 3e mandat, la Côte d’Ivoire connaît une crise pré-électorale qui a fait d’ailleurs déjà plusieurs victimes à Abidjan et même dans plusieurs villes à l’intérieur, est-ce que vous comprenez la colère des anti 3e mandat ?

« Oui. Oui. Je la comprends et la partage. Je pense que l’un des problèmes politiques en Afrique, c’est qu’on écrit des textes transitoires. On écrit dans la constitution que le nombre de Mandat est limité à deux », a précisé l’ancien Président Laurent Gbagbo.

Dans son interview sur le troisième mandat du président actuel, Laurent Gbagbo s’est indigné du non respect des textes de la République de Côte d’ivoire.

« Pourquoi on veut faire un troisième mandat ? Il faut qu’on respecte ce qu’on écrit. Il faut qu’on respecte ce qu’on dit. Dès l’instant où dans une société, des textes de lois et la constitution qui est la loi suprême, les textes de lois disent une chose, il faut qu’on s’y conforme. » , a réitéré l’ancien président ivoirien.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara demande la réduction des bureaux de vote, la CEI réagit

Pour rappel, le président Laurent Gbagbo, ancien président de la République de Côte d’Ivoire, actuellement en liberté conditionnelle en Belgique dans l’attente d’un procès en appel devant la Cour pénale internationale. Il a été acquitté depuis le 15 janvier 2019 et est en attente en Belgique de son passeport pour rentrer en Côte d’Ivoire.

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi