»Le feu consumera les musulmans qui portent le hijab dans les écoles missionnaires » , dixit le pasteur David Oyedepo

feu consumera musulmans portent hijab écoles missionnaires David Oyedepo
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le pasteur David Oyedepo s’est exprimé sur le sort des musulmans qui portent le hijab dans les écoles missionnaires .

Lors d’un sermon , le réligieux a montré son désaccord face aux règlements dans les établissements chrétiens qui permettent le voile . En effet le pasteur Oyedepo conseille qu’il vaut mieux que les musulmans des écoles de la mission de Kwara quittent ses locaux .

Il ajoute qu’ils doivent se rendre dans des écoles où il est coutume de mettre le Hijab.

En ce moment , c’est un véritable conflit entre musulmans et chrétiens . D’un côté , les gens soutiennent que tous les élèves fréquentant les écoles de missionnaire doivent s’y soumettre . Ce qui exclut l’usage de certaines coutumes pour les étudiants qui ne sont pas chrétiens .

Le  Muslims Rights Concern (MURIC) par contre suggère que le gouvernement de l’Etat de Kwara renomme les écoles missionnaires qui font actuellement polémique sur le port du Hijab.

Le fondateur de Winners Chapel a quant à lui été tranchant sur la question :

LIRE AUSSI : Turquie : Un évangéliste musulman ose poser avec des femmes trop sexy et écope de 1075 ans de prison (photos)

Laissez ces écoles aux véritables nécessiteux et allez dans vos écoles.  Y a-t-il un combat?  Arrêtez de mettre les doigts dans les yeux des autres, le monde devrait être mis en garde contre l’église.  L’église est une bombe à retardement. Quand Dieu tourne le dos à n’importe qui ou à n’importe quel système, ce système est maudit.  Mon conseil est de laisser les écoles aux propriétaires, de trouver vos écoles où les hommes et les femmes peuvent y porter le hijab.  Arrêtez de mettre vos doigts dans les yeux des autres quand ils ne sont pas aveugles.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi