Le Nigéria va dépenser 7,8 milliards de nairas en droits aux anciens présidents, vice-présidents et autres en 2021

Nigéria anciens présidents
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les détails du budget approuvé pour 2021 ont montré que le Nigéria dépensera environ 7,8 milliards de nairas en droits, indemnités de départ et autres avantages indirects aux anciens dirigeants du pays.
Cela survient alors que le Nigéria se prépare à une pénurie de revenus en 2021, avec l’intention d’emprunter environ un quart des dépenses budgétaires de l’année.
Cette année, sur le montant total de 7,8 milliards de nairas budgétisé à titre de gratification pour les fonctionnaires à la retraite, les anciens chefs d’État, les présidents et leurs députés respectifs gagneront un droit combiné de 2,3 milliards de nairas.

Nigéria anciens présidents


Ceci est conforme à la rémunération de l’acte des anciens présidents. En tant qu’indemnité d’entretien, la loi impose le paiement mensuel de 350.000 nairas aux anciens présidents et de 250.000 nairas aux anciens vice-présidents et chefs d’état-major, et cela est sujet à un examen chaque fois qu’il y a une augmentation du salaire de fonctionnaire du Président.

Lire aussi :



En outre, les familles de tous les anciens présidents décédés ont droit à une allocation annuelle de 1 million de nairas payable à raison de 250.000 nairas par trimestre, tandis que les familles des anciens députés décédés reçoivent 750.000 nairas par an payables à raison de 187.500 nairas par trimestre.

La loi indique :


« Les allocations sont appliquées pour l’entretien du conjoint et l’éducation des enfants des anciens chefs d’État décédés et des anciens vice-présidents décédés jusqu’au niveau universitaire. »


Cependant, si le conjoint du chef décédé se remarie, il cesse de toucher l’allocation.
Dans le même ordre d’idées, les chefs de service à la retraite et les secrétaires permanents du pays recevront cette année 4,5 milliards de nairas.
Il s’agit d’une augmentation par rapport aux 3,6 milliards de nairas que les anciens fonctionnaires ont obtenus en 2018 et à 2,6 milliards de nairas en 2017.
En outre, pour la cinquième année consécutive, les chefs d’agences gouvernementales et parapubliques à la retraite se partageront entre eux 1 milliard de nairas sous forme de prestations de départ.

Lire aussi :





0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi