Le politicien Seyi Gbangbola traite Don Jazzy d’agent du diable pour cette raison

Seyi Gbangola Don Jazzy

Le politicien Nigérian Seyi Gbangola dit qu’il ne serait pas surpris si des musiciens nigérians ont un contrat avec le diable pour attirer les âmes dans son royaume.

Dans un post partagé sur sa page IG, le politicien a fait référence en particulier à la chanson de Rema, Booty Bounce, qu’il trouvait trop obscène pour un chanteur de 20 ans. Seyi Gbangola a attaqué Don Jazzy pour avoir produit la chanson pour le jeune. Un Seyi Gbangola mécontent a décrit Don Jazzy comme un « démon » et un agent du diable.

Lire aussi :  Rema : Le chanteur s'effondre sur scène lors d'un concert (vidéo)
Seyi Gbangola Don Jazzy

Voici son post :

« Je sais que beaucoup d’entre vous n’aiment pas voir des messages comme celui-ci. Je ne m’inquiète pas pour vous. Mais peut-être y a-t-il quelqu’un qui a besoin de voir ça. Pour le reste d’entre vous, vous pouvez ignorer. Je ne suis pas d’accord avec vous !

Je ne suis préoccupé que par la moralité en décomposition dont la plupart d’entre vous semblent briller les dents.

Parce que je ne vous crains pas. Je veux dire, je ne dis même pas que le monde peut être parfait en termes de moralité. Je dis qu’aujourd’hui, il y a un énorme plongeon dans la trajectoire des normes morales. Et chacun agit comme si tout allait bien…

Mon problème est que beaucoup d’entre vous n’accepteront pas ces comportements de la part de vos propres enfants ou parents, mais si c’est celui de quelqu’un d’autre, ça va ? C’est de l’hypocrisie avec une pincée de sorcellerie.

Astargfirullah ! »

Lire aussi :

Lire aussi :  Rema enregistre une nouvelle victoire : "Plus d'un million de ...vendu"

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi