Leon Spinks, le boxeur qui a battu Mohamed Ali, décède à 67 ans

Leon Spinks décès
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’ancien boxeur et champion des poids lourds, Leon Spinks, surtout connu pour avoir battu Mohamed Ali en 1978, est décédé à l’âge de 67 ans. La légende a perdu vendredi soir sa bataille de cinq ans contre la prostate et d’autres cancers, a annoncé son publiciste.

Leon Spinks décès


Le communiqué a indiqué :


« Au moment de son décès, sa femme Brenda Glur Spinks était à ses côtés. En raison des restrictions de Covid, seuls quelques amis proches et d’autres membres de la famille étaient présents.
Leon a combattu avec résilience de nombreuses maladies, sans jamais perdre son sourire caractéristique. Faisant preuve de la véritable détermination des Spinks, il n’a jamais jeté l’éponge. »


Né à St. Louis dans le Missouri, Leon Spinks a représenté les États-Unis lors des Jeux olympiques de 1976 à Montréal, au Canada, en tant que poids lourd léger et a remporté une médaille d’or. Il a ensuite affronté Muhammad Ali à Las Vegas, Nevada, le 15 février 1978, battant de manière choquante Ali devenant ainsi le champion incontesté de boxe poids lourd.

Leon Spinks décès


C’était son huitième combat professionnel et l’un des plus grands bouleversements de l’histoire de la boxe.

Mohamed Ali l’a battu quand ils se sont rencontrés à nouveau sept mois plus tard au Superdome de la Nouvelle-Orléans et a récupéré le titre des poids lourds. Leon Spinks a pris sa retraite en 1995 avec une fiche de 26-17-3 avec 14 KO. En 2017, il a été intronisé au Nevada Boxing Hall of Fame.

Lire aussi :




0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi