Lewis Hamilton nommé game-changer de l’année par GQ

Lewis Hamilton GQ
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Lewis Hamilton sera honoré lors des Men of the Year Awards de GQ qui devraient avoir lieu pratiquement le jeudi 3 décembre, en raison de la pandémie de coronavirus. La star de la course de Formule 1 marquera son prix dans le prochain numéro de janvier/février de GQ.


Cet honneur intervient quelques jours après que Lewis Hamilton ait remporté son septième championnat du monde plus tôt ce mois-ci.



Il a d’ailleurs égalé le record de F1 de Michael Schumacher. Le sportif britannique de 35 ans, qui a été une voix active dans la lutte contre le racisme, a parlé de sa propre expérience du racisme. Parlant de ses jeunes années, il a déclaré :


« J’ai commencé à vivre le racisme à l’âge de cinq ans et les gens le considéraient si légèrement, quand quelqu’un jetait ces mots, les coups et l’intimidation …

Mon père disait toujours : « Exprime-toi sur la piste», alors j’ai tenu ma langue, mais nous supprimons beaucoup de choses et toutes mes émotions réprimées sont apparues et je me suis dit : « Vous savez quoi ? Je dois faire quelque chose. Je ne peux pas rester silencieux ».


Si nous restons tous silencieux, cela continuera pendant des générations. Je regarde ma nièce et mon neveu et je ne veux pas qu’ils vivent ce que j’ai vécu. »



Lewis Hamilton a également promis de continuer à parler et à défendre les autres. S’adressant au numéro de janvier/février 2021 de GQ, il a ajouté :


« Si je pense que c’est assez important, je le ferai. Je le referai … Chaque week-end que j’arrive, nous avons les projecteurs sur nous et chaque week-end, il y a une opportunité de sensibilisation.
Nous ne vivons pas à une époque où tout va bien. Et je me souviens pendant cette journée, je me suis dit : « OK, je dois gagner cette course. Je ne peux pas venir deuxième….»
Donc, je me souviens m’être battu avec mon cœur, poussé avec chaque once pour la première place et je me souviens avoir remporté cette victoire et je me suis dit : « OK. Je suis là pour toi, Breonna. »
Et j’ai mis ce t-shirt et au cours des 70 années de notre sport, personne n’a jamais été là pour rien d’autre que pour eux-mêmes. Et je me tenais là pour quelqu’un d’autre. »

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi