Liban : La population traumatisée par un énorme incendie au port de Beyrouth ce jeudi

Liban Incendie au port de Beyrouth
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Une gigantesque incendie s’est déclarée ce jeudi midi au port de Beyrouth (Liban). Selon un communiqué de l’armée Libanaise, l’incendie aurait commencé dans un entrepôt du port où sont stocké de l’huile pour moteur et des roues de voitures. Ces flammes, dont l’origine reste inconnue, ont très vite pris le dessus et on pouvait apercevoir d’épaisses fumées noires depuis les quartiers situés au voisinage.

Aperçu de l'incendie au port de Beyrouth
Aperçu de l’incendie au port de Beyrouth


 
Bassem al-Kaissi, directeur par intérim du port, a déclaré à une chaîne de télévision locale que l’incendie « a commencé avec les bidons d’huile avant de se propager aux pneus ». Selon les informations recueillis sur les lieux, il s’agirait peut-être d’une erreur ou simplement d’un excès de chaleur à cause du fait que des travaux de soudures étaient en cours juste aux alentours de l’entrepôt.

« C’est soit à cause de la chaleur soit d’une erreur, il est encore trop tôt pour le savoir »

Affirme un employé de l’entrepôt.

Haitham, victime de l’incendie, raconte :

« On était en train de travailler, et soudain il y a eu des cris, pour nous dire de sortir ».


Bilan de l’incendie, vers une nouvelle explosion ?

La Croix-Rouge libanaise a annoncé plusieurs personnes en état de suffocation. Des camions de la défense civile ont été dépêchés sur le site de l’incendie, tandis que l’armée a déployé des hélicoptères pour tenter d’éteindre les flammes.

Après avoir subi une gigantesque explosion le 26 aout dernier faisant près de 6500 blessés et une centaine de morts, la population libanaise sombre dans une panique générale suite à cette incendie survenue ce jeudi midi. Il faut dire que le Liban est frappé de plein fouet par une crise économique qui s’aggrave de plus en plus avec ces incidents tragiques.

Le chef de la Croix-Rouge libanaise, Georges Kettaneh, a toutefois exclu tout risque de nouvelle explosion.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi