Liberia : Georges Weah répond aux rumeurs concernant un 3e mandat

Liberia : George Weah répond aux rumeurs concernant un 3e mandat
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Au Libéria, en réponse aux rumeurs concernant ses ambitions de brigué un 3e mandat, le président Georges Weah a fait comprendre qu’il n’a aucunement l’intention de violer la constitution.

La présidence libérienne a balayé du revers de la main des intentions que d’aucuns prêtent au Président George Weah qu’il veut user de ruse sur le projet de Constitution à soumettre au referendum le 08 décembre 2020 afin de se garantir le droit de se présenter à un troisième mandat.

Lire aussi : Covid-19 : Cristiano Ronaldo au cœur d’une polémique en Italie

Pour la mise au point, le ministre d’État aux Affaires présidentielles et directeur de cabinet de la présidence libérienne, Nathaniel McGill, a déclaré lors d’une conférence de presse le mardi dernier à Monrovia qu’« il n’est pas bon qu’un seul homme soit Président pendant longtemps » et que le « le Président ne pense pas à un troisième mandat ».

En replantant le décor et d’après la radio nationale, McGill a d’abord fait savoir que Weah est un leader respectueux de la démocratie qui n’a pas l’intention de violer la Constitution libérienne avant de rappeler que le Président qui est arrivé au pouvoir en 2018, n’a même pas terminé son premier mandat présidentiel pour penser à d’autres. Il a précisé que « le Président Weah cherchera à briguer un deuxième mandat et servira onze ans, si cette proposition est adoptée ».

Avec Koaci

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi