Libye : Hillary Clinton accusée d’être une terroriste

Hillary Clinton
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’ancienne secrétaire d’État américain Hillary Clinton est accusée d’avoir semé le chaos et le terrorisme en Libye. Cette accusation contre la candidate malheureuse de la présidentielle américaine passée est portée par le chef du Front libyen de la lutte nationale et cousin de Mouammar Kadhafi, Ahmed Kadhaf al-Dam.
Il avait informé dans une déclaration à Sputnik de sa décision d’ester en justice Madame Hillary Clinton pour avoir semé «le chaos et le terrorisme en Libye».

Cette action s’inscrit dans le cadre de la publication par le département d’État américain de courriels de l’ancienne secrétaire Clinton, comme l’oblige la législation américaine.

Hillary Clinton en Libye en 2011

Déjà, en 2015, le New York Times avait révélé qu’Hillary Clinton utilisait une adresse électronique personnelle pour demander et recevoir des informations classifiées. L’ancienne première dame Clinton n’a jamais créé d’autres adresses sur le serveur du département d’État durant ses quatre années de service, précisait le média.

Lire aussi : Libye : Le gouvernement de Tobrouk démissionne face aux revendications de la population

Pour rappel, le Front libyen de la lutte nationale est l’un des mouvements politiques des partisans de Mouammar Kadhafi dont beaucoup vivent en exil depuis les événements de 2011. Il est en opposition au gouvernement d’union nationale (GNA). Certains membres du mouvement, des anciens militaires, serviraient dans l’armée nationale libyenne de Khalifa Haftar.

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi