Lionel Messi au PSG : Son entraineur Pochettino revient sur le changement du joueur lors de son 1er match

Messi Pochettino guerre
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Ce jour du premier match de Lionel messi sous les couleurs du PSG restera dans les mémoires mais encore plus son changement à un quinzaine de minutes de la fin. Son entraineur et compatriote argentin Mauricio Pochettino était ainsi pris pour cible.

En effet, en septembre dernier, l’attaquant argentin Lionel Messi était très agacé au moment de son remplacement à un quart d’heure du terme de la rencontre. Le coach francilien Mauricio Pochettino a accepté de revenir sur cet épisode.

Une action dans le sens de protéger Messi

« Il a été surpris car aucun joueur ne veut quitter le terrain. Nous parlons du meilleur joueur du monde qui quitte le terrain à 1-1 le jour de ses débuts au Parc des Princes. Et il est surpris. Je lui ai demandé : ‘

Comment ça va ?’. Et il m’a regardé comme s’il voulait dire : ‘Non, je vais bien’. Mais c’est tout ce que c’était. D’après ce que nous savions, nous voulions le protéger afin d’éviter que son problème (au genou, ndlr) empire.

Ensuite, il a été absent pendant deux matchs et nous avons eu la chance qu’il se rétablisse rapidement. Et puis, regardez, contre City, il a été décisif dans un match si important.

Je répète qu’il n’y avait aucune intention, si ce n’est de le protéger et de s’occuper de lui. Si vous avez Messi et que vous êtes à 1-1, vous aurez plus de chances de gagner le match s’il est sur le terrain. C’est un principe de base très clair », a glissé Pochettino pour El Partidazo de Cope.

LIRE AUSSI : Triste : Le footballeur David Brooks atteint du cancer de stade 2

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi