Los Angeles : « Tu veux mourir là? « , une femme qui prétend être la fille de Dr Dre menace des passants sur une autoroute avec une arme (Vidéo)

Los Angeles femme coups de feu menace arme Dr Dre
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

A Los Angeles aux Etats-Unis, une femme visiblement déséquilibrée a menacé des passants avec une arme et a tiré des coups de feu, terrorisant ainsi les personnes présentes à ce carrefour.

C’est dans la matinée qu’un fait hors du commun a eu lieu à un carrefour de la ville créant une peur dans l’esprit des conducteurs et des passants. Une jeune femme jusque-là inconnue a commencé par parler et se disputer avec une tierce personne que la caméra ne montre pas.

A un moment donné, elle commence par crier et à menacer :

« Tu veux mourir là? Quelqu’un veut mourir maintenant ? Hein !? Quelqu’un ? « 

On peut la voir sur la vidéo pointant son arme un peu partout et criant sur les autres sans qu’on ne sache pourquoi. Sans crier garde, elle pointe son arme vers le toit de son véhicule et tire non pas un coup de feu mais cinq d’après les policiers.

LIRE AUSSI : Drame/Kenya : Des abeilles poursuivent des voleurs jusqu’à ce qu’ils rendent leur butin (Vidéo)

Heureusement personne n’a été blessé, des policiers sont arrivés et l’ont interpellée. Fait surprenant, la jeune femme clame qu’elle est la fille du rappeur Dr.Dre. Ce qui a plus attiré l’attention des policiers étaient les propos incohérents qu’elle tenait. Par exemple, entre autres, elle faisait allusion à une « vache qui saute par dessus la lune » et d’autres choses délirantes qui n’ont fait que confirmer son état mental défaillant.

Enfin, le nom de la jeune femme n’a pas encore été dévoilée et les enquêtes suivent leur cours pour tirer au clair toute cette histoire.

La vidéo complète ICI.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi