Maeva Ghennam très triste : La star rongée par un mal avant la fuite de la photo à scandale

[read_meter]
Maeva ghennam
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Apparemment le malheur n’arrive jamais seul et Maeva Ghennam ne semble pas être l’exception depuis la fuite de la photo à scandale publiée par sa mère alors qu’elle souffrait déjà d’une maladie qu’elle avait annoncée sur les réseaux sociaux. Le mal est déjà fait et c’est déjà un coup dur pour elle avec l’enchainement des évènements malheureux.

En effet, la jeune femme était en route pour la France quand elle a décidé de s’adresser à ses fans .

Dans la vidéo postée ci-dessus, la jolie brune expliquait :

« Je suis bien arrivée à Paris… Je vais vite chez mon gynéco pour mon stérilet… les contractions ont repris… Je l’ai enlevé ça fait trop du bien, il m’a fait une échographie, il m’a dit qu’il était mal placé ! Le docteur il est trop bien, je suis trop contente ! » .

Et c’est sans savoir ce qui l’attendait réellement quelques heures plus tard avec le gaffe de sa mère qui a mis en ligne une photo des deux sauf qu’elle autre était nue.

Lire aussi :  Découvrez les plus belles femmes stars de la planète

Sur l’image postée en ligne nous pouvions voir Maeva complètement nue ! Sa mère, n’ayant pas fait attention, a posté une photo de sa fille totalement dénudée sur le web ! Suite à la reprise de cette photo par plusieurs blogueurs,

Maeva avait pris la parole sur ses réseaux sociaux. En pleurs, la jolie brune racontait :

Lire aussi :  Covid-19 : Le vaccin Pfizer/BioNTech serait résistant face aux variants britannique et sud-africain

« je n’ai pas très bien dormi parce que j’ai eu mal au ventre par rapport à ce qu’il s’est passé hier. Je suis avec ma mère mais elle n’a pas fait exprès ! »

D’ailleurs, de nombreux blogueurs ont décidé de flouter le corps de Maeva lors du partage de cette photo. Le candidat Bastos lui avait respoté l’image, avant de la supprimer. Il expliquait : 

« Parce que plus personne n’a d’humour sur les réseaux de nos jours. Tu ne peux plus faire une blague. J’cachais tout et j’utilisais un ptit buzz contrôlé. Mais bon, je ne vais pas me faire insulter pour une blague, ça vaut pas le coup ! »

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi