Manya Singh : De ménagère à Miss Inde 2020, elle dévoile ses secrets de réussite

miss inde 2020 Manya Singh père chauffeur pousse-pousse
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

A la suite de son sacre , la miss Inde 2020 Manya Singh révèle son parcours de combattant avant d’arriver à la couronne . Selon ses propos , c’est grâce à ses parents qu’elle a pu accomplir son rêve.

Manya Singh : cendrillon devenue princesse

Miss Manya Singh originaire de l’Uttar Pradesh, vient d’une famille modeste . Son père est chauffeur de pousse-pousse . Il se bat pour offrir à sa famille un repas au quotidien .

Manya voulait aller à l’école. Ce n’était qu’un rêve . L’école était un luxe que son père ne pouvait lui offrir.

Ce qui n’a pas découragé la jeune fille . Elle avait toujours foi d’y arriver .

Les parents en voyant la détermination de leur fille ont décidé de tout faire pour lui permettre de prendre au moins un diplôme. La mère de Manya a accepté alors qu’ils vendent un bijou de famille lui appartenant.

Avec la somme obtenue , Manya Singh se met à l’étude. Ménagère les après midis et standariste les soirs, la jeune fille faisait tout pour alléger les parents.

Avec les difficultés qui ne manquaient pas, Mlle Singh a terminé ses études à 14 ans.

Persévérance, courage , détermination ; ses trois mots résument le caractère de Manya. Elle a été candidate à Miss Inde 2020 .

Même si elle a juste été couronnée finaliste , Miss Singh est un modèle pour la jeunesse . Elle a ainsi voulu raconter son histoire au monde.

Manya Singh dédie son parcours à sa famille :

LIRE AUSSI : Inde : Deux enfants ont été mariés à un chien pour cette raison

Je suis ici aujourd’hui sur la scène du VLCC Femina Miss India 2020 pour élever mon père, ma mère et mon jeune frère et montrer au monde que tout est possible si vous êtes engagé envers vous-même et vos rêves

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi