Master KG sur Nomcebo : « Les problèmes viennent d’elle, elle dit qu’elle n’est pas … »

Master KG Nomcebo
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Le producteur de musique sud-africain, Master KG, a dévoilé sa prétendue rupture avec la chanteuse Nomcebo Zikode après leur tube « Jerusalem ».

KG, qui a produit la chanson, a déclaré à DRUM qu’ils avaient un malentendu qui pourrait être résolu. Il a également admis qu’ils ne s’étaient pas parlés depuis longtemps. 

Le producteur de musique a dit; 

« Il n’y a pas de drame entre moi et Nomcebo, juste un malentendu ici et là.

« Les problèmes viennent d’elle et d’Open Mic, pas de moi. Nous n’avons pas de problème, eh bien, de mon côté. Elle a dit qu’elle n’était pas payée. En fin de compte, les masters appartiennent à Open Mic, elle et moi ne sommes que des artistes interprètes, et ils doivent résoudre le problème avec les splits et tout ça.

« Nous n’avons pas parlé depuis longtemps, je vois ses messages et je les aime. Je comprends aussi qu’elle est occupée et que nous sommes toujours en tournée. Peut-être que bientôt, lorsque l’affaire sera résolue, nous nous réunirons et célébrerons le succès de la chanson. 

KG a également déclaré qu’il aimerait travailler avec Nomcebo à l’avenir. 

« J’aimerais vraiment faire plus de musique avec Nomcebo à l’avenir. Elle a son propre style et sa propre façon de faire bouger les choses. Je crois que le succès de la chanson n’est pas venu d’un seul côté. C’était moi et elle qui nous réunissions et faisions en sorte que cela se produise. », a-t-il déclaré.

« Jerusalem » est la plus grande chanson qu’ils aient sortie à ce jour. Normalement, cela aurait dû être une cause d’unité et de célébration. Mais cela les a en quelque sorte divisés.

En juillet 2021, les Sud-Africains ont été surpris après que Nomcebo ait révélé qu’elle n’avait pas reçu ses redevances malgré  le  succès international de Jerusalema .

Les choses se sont réchauffées lorsque Master KG s’est rapidement rendu sur son Twitter pour dénoncer les affirmations, alléguant que la chanteuse avait reçu de l’argent, mais a ensuite supprimé ses tweets. Il a accusé Nomcebo d’être cupide pour avoir prétendument exigé 70% de redevances sur la chanson au lieu des 50% convenus.

Lire aussi :  Coup de tonnerre, La FIFA oblige Real Madrid à avertir le PSG en cas de signature de Mbappé

En réponse à cela, Nomcebo a précisé que le producteur n’était pas son patron et que son problème concernait la maison de disques.

Tim Treza
Suivez-moi

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi