Italie : Matteo Salvini jugé pour avoir bloqué des migrants en mer

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Matteo Salvini a comparu devant un tribunal de Palerme, en Sicile, pour avoir bloqué en mer un bateau avec 147 migrants.

Les faits remontent en août 2019, Matteo Salvini, alors ministre de l’Intérieur, avait fait bloquer au large un navire de l’ONG Open Arms abritant 147 migrants.

Le bateau de l’ONG, qui mouillait au large de l’île de Lampedusa avait demandé un port plus sûr pour le navire. Mais Matteo Salvini avait refusé pendant six jours d’accéder à cette demande. C’est l’aggravation de la situation sanitaire à bord du bateau qui avait finalement permis aux migrants de débarquer. La justice sicilienne avait en effet émis une ordonnance de débarquement après avoir constaté les conditions de vie à l’intérieur du bateau surpeuplé.

Matteo Salvini est poursuivi pour séquestration après avoir bloqué ce navire. Selon le quotidien Il Fatto Quotidian, il « risque jusqu’à quinze ans d’emprisonnement ».

Le procès de Matteo Salvini, s’est ouvert le 15 septembre mais avait été renvoyé immédiatement. L’audience de samedi, la deuxième, a été consacrée à la recevabilité des témoins. Le juge Murgia a fixé la prochaine audience au 17 décembre.

Vingt-trois parties civiles, dont neuf migrants qui se trouvaient à bord, sont représentées au procès. Le Sénat a voté l’an dernier la levée de l’immunité parlementaire de Matteo Salvini, ouvrant la voie à son procès.

Matteo Salvini, qui a bâti une grande partie de sa carrière politique en prenant pour cible l’immigration, s’est défendu en disant avoir simplement rempli ses obligations de ministre et il a dénoncé des accusations “surréalistes”.

Connu pour ses déclarations controversées, notamment sur l’immigration, Matteo Salvini a été vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur dans le premier gouvernement de Giuseppe Conte, de juin 2018 à septembre 2019. À 48 ans, il est le chef de La Ligue, parti anti-migrants d’extrême droite qui appartient à la coalition actuellement au pouvoir dirigée par Mario Draghi.

LIRE AUSSI: Big Sean: Le rappeur pose avec un essaim de 65 000 abeilles (Vidéo)

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi