Mauritanie : L’ancien président Abdel Aziz accusé de blanchiment d’argent est aperçu à Paris

Mohamed Abdel Aziz

L’ancien président mauritanien, Mohamed ould Abdel Aziz, est à Paris pour des examens médicaux. Poursuivi par la justice mauritanienne, l’ancien chef d’Etat est accusé d’enrichissement illicite, recel et blanchiment d’argent au cours de ses dix années au pouvoir. Mais le délai de sa détention provisoire expiré, l’ancien président a recouvré la liberté au début du mois et récupéré ses passeports.

Une visite réellement médical ?

Mohamed ould Abdel Aziz est arrivé à Paris le 23 septembre. Joint par RFI, l’ancien président mauritanien explique être en France pour des consultations médicales. En janvier, il avait subi deux opérations chirurgicales du cœur et demandait depuis lors à quitter la Mauritanie pour son suivi médical.

Lire aussi :  Voici ce qui fait du Rwanda le pays le plus propre de l’Afrique

L’ancien président affirme que son séjour en France durera entre deux et trois semaines. « Après, je rentrerai en Mauritanie, contrairement à ce que certains essaient de faire croire », assure l’ancien président.

Dimanche, Mohamed ould Abdel Aziz est attendu à Bordeaux pour une rencontre avec la diaspora mauritanienne. Une séance d’échange ouvert, assure Semega Demba, l’organisateur de la réunion. Et si l’ancien président est interrogé sur les poursuites judiciaires à son encontre ? « Il est prêt à y répondre. Il est prévenu », soutient Semega Demba.  

Lire aussi :  « Je t'aime bébé » - Michael B. Jordan fait sa déclaration à Lori Harvey

Ce voyage « n’inquiète pas l’État mauritanien »

Ce voyage « n’inquiète pas l’État mauritanien, partie civile dans ce dossier », explique Maître Brahim Ebety, coordinateur du collectif des avocats de l’État mauritanien. « À défaut de comparution de l’un des accusés fuyant le débat contradictoire, la Mauritanie peut avoir recours à la coopération judiciaire internationale », explique-t-il.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo et son parti annoncé à la CEI

L’ancien président mauritanien a recouvré la liberté début septembre après plusieurs mois de contrôle judiciaire. Mohamed Ould Abdel Aziz est accusé d’enrichissement illicite, recel et blanchiment d’argent au cours des dix années où il était au pouvoir. 

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi