Meghan Markle : Les propos racistes dont elle aurait été victime proviendraient de ce membre de la famille royale

Meghan Markle prince Harry racisme princesse Anne Lady Colin Campbell
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’interview de Meghan Markle et du prince Harry a fait couler beaucoup d’encre et si vous pensiez que c’est passé, vous vous tromper. Les accusations de racisme contre la duchesse de Sussex viennent d’un membre de la famille totalement insoupçonné.

Selon le couple, bien avant la naissance de leur fils Archie, l’un des membres de la famille royale aurait mis un doute sur la couleur de peau de ce dernier. Il semblerait que ce soit l’une des tantes du prince Harry, la princesse Anne qui serait à l’origine de ces propos.

Princesse Anne - Point de Vue

Dans un podcast datant du 30 mars dernier de l’auteure britannique Lady Colin Campbell, cette dernière a tenu à clarifier les choses. Selon elle, il s’agirait tout simplement d’un malentendu. Ce que tentait de dire la princesse Anne est qu’ elle s’inquiétait des effets désastreux de laisser quelqu’un de cet acabit, du point de vue du caractère, entrer dans la famille. Toujours selon Lady Campbell, Harry s’est empressé de retrouver Meghan avec ces objections, Meghan en a fait des armes basées sur la couleur. Nous avons affaire à des gens qui font tout pour trouver une injure là où il n’en existe sans doute pas.

Elle a rajouté en disant :

« Meghan et Harry ont utilisé cette préoccupation authentique d’une tante aimante, qui est pragmatique, expérimentée, modeste, intelligente et sensible, Lady Colin Campbell a-t-elle ajouté. Personne n’est coupable en terme de racisme. Mais la princesse Anne était la championne pour dire ‘n’épouse pas cette fille, elle ne convient pas. Elle n’est pas la bonne pour le pays, pour le job’. Eh bien, cela s’est avéré « 

LIRE AUSSI : Harry & Meghan Markle : Le prêtre qui les aurait marié trois jours avant la date du mariage se prononce

Les accusations de racisme ne sont donc le fruit d’un grand malentendu entre les deux parties. Il faut noter qu’après ces déclarations, la Reine Elisabeth II ainsi que le prince William ont fait des apparitions publiques pour démentir ces faits. « Nous ne sommes pas du tout une famille raciste« , avait déclaré le prince William à un journaliste qui l’avait interpellé.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi