Memory Haven : l’application spectaculaire de 3 adolescentes pour venir à bout de la démence

Memory Haven
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Memory Haven est une application créée par 3 jeunes adolescentes pour venir en aide aux personnes souffrant de démence. Cette maladie peut modifier la mémoire, les compétences linguistiques et même la capacité de jugement et à prendre des décisions.

Memory Haven : une application née d’une histoire particulière 

Des appels aux contacts, aux jeux et à la musique, cette application englobe tout ce dont une personne atteinte de démence aurait besoin pour mener une vie plus normale. La fameuse application Memory Haven a été conçue et codée par trois jeunes femmes. Rachel, Joy et Margaret sont des jeunes filles irlandaises et nigérianes, respectivement âgées de 15 et 17 ans. Elles vivent en Irlande, un pays dont un grand nombre d’habitants souffre d’aliénation.

L’idée d’une telle application est venue aux adolescentes, lorsque la mère de leur mentor a rendu l’âme, des suites d’une démence. Touchées par l’incident, elles décident de mobiliser leurs connaissances, pour venir en aide à toute personne en situation de démence.

Caractéristiques de l’application Memory Haven

L’application propose au total six fonctionnalités principales. Elle permet également aux utilisateurs d’écouter de la musique en fonction de leur humeur grâce à la reconnaissance faciale. Une galerie d’images et des jeux de puzzle amusants sont également disponibles pour aider à retarder les effets de la maladie sur le cerveau.

Lire aussi : Covid-19 : Donald Trump a été testé négatif et repart en campagne

L’application Memory Haven primée

Les trois jeunes femmes ont reçu le premier prix lors du dernier sommet TechnovationWorld, qui a vu 1 500 projets soumis de plus de 60 pays. Ce concours international vise à encourager les jeunes femmes à utiliser les STEM (science, technologie, ingénierie et technologie) pour s’attaquer aux problèmes communautaires.

Une application bientôt opérationnelle

Leur application verra donc le jour dans un proche avenir. Les 3 adolescents Rachel, Joy et Margaret espèrent que leur projet de conception et de codage aidera les personnes atteintes de démence.

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi