Mike Tyson avoue enfin pourquoi il avait mordu l’oreille de son adversaire Evander Holyfield en plein combat

Mike Tyson
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Mike Tyson est un boxeur hors norme. Mais il lui était une fois arrivé d’utiliser ses dents contre son adversaire en plein combat au lieu de ses lourds bras. 23 ans après cet acte qui a surpris tous les fanatiques de la boxe, The Iron Mike se livre enfin à des révélations.

En effet, sur Fox News, Mike Tyson avait révélé la raison pour laquelle il avait mordu l’oreille d’Evander Holyfield. C’était étonnant mais il a avoué que c’était pour tuer son adversaire.

Lire aussi : Un homme devient riche après qu’un météore d’une valeur de plus d’1 milliards Fcfa s’est écrasé sur son toit (photos)

La scène remonte en 1997 au cours d’un combat où après que Holyfield ait dominé les premiers tours, il a ensuite été entendu crier de douleur après que Tyson eut mordu un morceau de son oreille.

Tyson a reçu une déduction de pénalité de deux points et a finalement été disqualifié après avoir mordu Holyfield à l’autre oreille.

Commentant l’incident, Tyson a révélé qu’il était furieux contre Holyfield, parce qu’il l’avait frappé à la tête pendant le combat.

Tyson a déclaré à Fox News dimanche dernier: 

«Je l’ai mordu parce que je voulais le tuer. J’étais vraiment fâché de me faire cogner la tête et tout. J’ai vraiment perdu conscience de tout le combat. Cela m’a sorti de mon plan de combat et de tout.»

Lorsqu’on lui a demandé s’il le referait, Tyson a répondu:

«Non, plus jamais. Mais je pourrais le refaire. Eh bien, s’il fait ce qu’il faisait pour se faire mordre, je le mordrais à nouveau. Ouais.»

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi