Miss Côte d’Ivoire : Toutes les candidates devront désormais se faire dépister

Miss Cote d'Ivoire dépistage covid-19
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

S’il existe une maladie qui fait le plus peur à tous et surtout aux institutions, c’est bien la pandémie de covid-19. Le Comité Miss Côte d’Ivoire (COMICI) n’est pas en marge de cette lutte et préfère prévenir que de retenir des miss qui pourront facilement contaminer les autres.

C’est ce qui ressort de la signature de la convention, jeudi 18 février 2021 à la salle des conseillers de la mairie de Treichville à Abidjan, entre Victor Yapobi, président du Comité national Miss Côte d’Ivoire, et le centre de dépistage de la Covid-19 de la commune.

LIRE AUSSI : Scandale : Un jeune ivoirien déshabille sa copine pour la 1è fois et decouvre qu’elle a un p€nis encore plus gros que le sien

Le patron de comité national Miss Côte d’Ivoire, Victor Yapobi s’est, à cette occasion, réjoui de cette signature de la convention qui va faciliter les choses aux candidates. Puis, il a déclaré :

« Désormais, toutes les candidates au concours Miss Côte d’Ivoire doivent se faire dépister 48 heures avant la compétition, soit 24 heures avant le casting.

C’est pour cela, aujourd’hui, nous signons la convention de partenariat avec le centre de dépistage du Covid de Treichville. À chaque présélection, toutes les candidates doivent aller à ce centre de Treichville pour se faire dépister et venir nous présenter un test négatif du Covid avant le casting qui a lieu, généralement, le vendredi après-midi. Idem pour nos partenaires et les membres du Comici.

Pour ce qui est du cas des candidates de l’intérieur du pays, elles pourront se faire dépister sur place là où elles se trouvent. Au cas, échéant, elles viendront à Abidjan-Treichville ».

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Top 8 des plus gros scandales sur les Miss

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi