Mrs Sri Lanka : Quand la Miss précédente arrache la couronne sur la tête de la nouvelle élue, voici ce qui arrive (Vidéo)

madame Sri lanka couronne arrachée Pushpika de silva
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Madame Sri Lanka est un concours de beauté réservée aux femmes mariées dans le pays, et les conditions sont formelles : la candidate doit être mariée et non divorcée. C’est ce qui aurait causé un malentendu et un gêne jamais vu sur les écrans en Sri Lanka.

Tout d’abord, la candidate dénommée Pushpika De Silva avait été sacrée Mrs Sri Lanka 2021 et était toute émue comme n’importe qui pourrait l’être dans cette situation. Couronne et écharpe portées, la future reine de beauté a salué son public.

Contre toute attente, l’ancienne Miss Monde (aussi réservée aux femmes mariées), Caroline Jurie s’est tout simplement à contester les résultats. En effet, Caroline Jurie a déclaré que cette candidate était divorcée qu’elle ne méritait pas la couronne. Aussi, elle remettrait la couronne à la première dauphine.

Elle associe l’action à la parole et se dirige promptement vers Pushpika De Silva pour lui arracher la couronne de la tête. La couronne étant solidement fixée a mis du temps avant de décoller de la tête de cette dernière. Confuse, De Silva quitte précipitamment la scène tandis que Jurie donne la couronne à sa première dauphine.

LIRE AUSSI : Sonia Rolland : L’ancienne Miss France est accusée de « recel de détournement de fonds » suite à un fait remontant à 2003

Ensuite, les organisateurs ont dû présenter des excuses publiques à De Silva puisqu’il y a eu méprise. En effet, elle était seulement séparée et non divorcée. Cette dernière s’est tellement sentie offensée et humiliée qu’elle a porté plainte pour réparation, car elle a dû aller à l’hôpital pour se soigner suite à cette altercation. Elle finit en disant :

« Une vraie reine n’est pas celle qui arrache la couronne d’une autre, mais celle qui la pose discrètement sur la tête d’une autre !Au moment où j’écris ces lignes, je dis de manière responsable que je ne suis pas une femme divorcéeSi vous pensez que je le suis , je les mets au défi de soumettre mes papiers de divorce. Donc, même si cette couronne symbolique a été arrachée de ma tête, je voudrais vous informer que j’ai déjà engagé les poursuites judiciaires nécessaires pour l’injustice et l’insulte qui ont eu lieu »

En attendant, voici les sublimes photos d’Instagram de la nouvelle Madame Monde :

1
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi