Musique : Booba a remixé “Barbie girl”(vidéo)

Le duc nous surprendra toujours ; en effet, son nouveau titre « Rapti World », très attendu n’est autre qu’un remix du célèbre son d’AQUA, « Barbie girl ».

Le nouvel album de Booba va sortir en mars prochain mais déjà, il dévoile à ses fans, une de ses chansons, « Rapti world ».

Fin décembre dernier, il publiait un extrait de sa chanson, qui lui a valu des centaines de vues. Il devait avoir l’autorisation de Luna, sa fille, pour valider le son, selon lui.

Lire aussi :  "Tant d'hommes veulent être avec moi à cause de mon père", une Nigériane crie son rabat-joie

Une semaine plus tard Booba écrit :

 « On attend l’autorisation du groupe AQUA pour pouvoir mettre ce chef-d’œuvre sur les plateformes et faire danser tout le camping. Ils sont 4 quatre dans le groupe, 3 ont déjà validé.

#RATPIWORLD #JESUISRATPIWORLD #portezpasloeillestwittosonvousvoit »

Twitter

La quatrième personne a accepté puisque finalement puisque dès ce mardi 26janvier le morceau est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Lire aussi :  Booba se moque de Tony Yoka après sa lourde défaite contre Martin Bakole, la toile s'enflamme

Notons que Booba a été banni définitivement d’Instagram à cause des violences dans ces paroles quand il critique ses concurrents. Récemment, c’est sur Maitre Gims, le duc a décidé de se défouler en lui disant que les gens ne l’aimaient pas.

En effet, dans une émission télévisée, un homme d’affaire déclarait ne pas apprécier Maitre Gims parce qu’il n’était pas proche de ses fans, selon lui.

Lire aussi :  Eric Bailly sur Paul Pogba " C'est vraiment dommage pour lui... "

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Trois sourdes-muettes mineures violées par deux adultes aussi sourds-muets

Booba n’a pas raté cette occasion de l’humilier. Actuellement, Twitter est son champ de bataille et il compte bien y faire du bruit.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi