Myanmar : Une infirmière se lance dans le p0rn0 et provoque la colère des autorités

Myanmar

Un tribunal de la junte militaire de Yangon, au Myanmar, a condamné mardi 27 septembre un éminent médecin devenu mannequin à six ans de prison pour avoir partagé des photos et des clips jugés provocateurs sur des plateformes d’hébergement de vidéos payantes.


Nang Mwe San et un autre top model, Thinzar Wint Kyaw, ont été arrêtées en août et accusées d’avoir « porté atteinte à la culture et à la dignité » pour avoir publié des clips en ligne, notamment sur la plateforme d’hébergement de vidéos érotiques OnlyFans.

Un médecin devenu mannequin condamné à six ans de prison au Myanmar pour "atteinte à la culture et à la dignité" en postant


Nang Mwe San aurait “distribué des photos et des vidéos p0rnographiques payantes qui pourraient porter atteinte à la culture et à la dignité du Myanmar”, a déclaré la junte dans un communiqué.

Formée en tant que médecin, Nang Mwe San a vu sa licence médicale révoquée en 2019 par le Conseil médical du Myanmar, qui a déclaré que sa tenue dans un article sur les réseaux sociaux allait à l’encontre de “la culture et la tradition du Myanmar”.

Lire aussi :  Sa femme lui fait un petit-déj romantique au lit, il lui verse de l’eau bouillante dessus

Un médecin devenu mannequin condamné à six ans de prison au Myanmar pour "atteinte à la culture et à la dignité" en postant

Comme elle vit dans le canton de North Dagon à Yangon, qui est sous le contrôle direct de l’armée, la mannequin a été jugée par un tribunal militaire.


Notamment, elle n’a pas été autorisée à engager un avocat. Elle a été condamnée à six ans en vertu de l’article 33 (a) de la loi sur les transactions électroniques moins de deux semaines après sa première audience devant le tribunal le 14 septembre.

Lire aussi :  URGENT en Guinée: tirs nourris dans le centre de Conakry ce 05 septembre


Nang Mwe San s’est fait saisir son passeport par le régime lorsqu’elle est allée le renouveler en mai alors qu’elle s’apprêtait à accompagner son père à Bangkok pour des soins médicaux. Comme son père ne pouvait pas se rendre à Bangkok, il mourut le 1er juin.


Thinzar Wint Kyaw, qui fait face à la même accusation en vertu de l’article 33 (a) de la loi sur les transactions électroniques, est cependant jugé par un tribunal civil du canton de Mayangone, qui a commencé à entendre l’affaire le 14 septembre. Le tribunal n’a pas encore rendu un jugement.

Lire aussi :  Drame : Cette belle jeune fille s'est suicidée, les raisons


Elle avait également déjà participé à des manifestations contre l’armée qui a pris le pouvoir en 2021 lors d’un coup d’État.


On pense qu’elle est la première personne au Myanmar emprisonnée pour le contenu d’OnlyFans.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi