Nigeria : 14 morts et plusieurs soldats portés disparus dans une attaque contre une base militaire

Nigéria Attaque
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Au Nigeria, une attaque a été lancée par les combattants du groupe État Islamique en Afrique de l’Ouest contre une base militaire. À l’issue de cette attaque, on dénombre 14 morts et plusieurs soldats portés disparus dans le rang de l’armée.

L’attaque lancée par les djihadistes avec des mitraillettes et des roquettes a visé la base militaire de Jakana dans le nord-est du Nigeria, entraînant des violents combats avec l’armée. Des sources militaires qui ont requis l’anonymat font état de 14 morts parmi les soldats nigérians.

Lire aussi : Présidentielles en Guinée : Pourquoi Cellou Dallein Diallo est « sûr » de sa victoire ?

Jakana se situe à 25 km de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, épicentre de l’insurrection djihadiste au Nigeria.

Quatre camions chargés de mitrailleuses ont été dérobés lors de l’attaque. De nombreux villages situés dans les entourages ont subi aussi les attaques de cette organisation terroriste.

Plus de 36.000 morts (principalement au Nigeria) ont été tuées, et trois millions ont dû fuir leur domicile depuis l’insurrection de Boko Haram en 2009.

Avec Koaci

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi