Nigéria : Ce polygame a été violé à mort par ses 6 femmes toutes complices

polygame
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
[wp_applaud]
[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Un polygame a été mortellement violé par ses six femmes, rapporte le Nigeria Daily Post. Ce businessman d’une trentaine d’années a été contraint sous la menace d’un couteau à plusieurs relations sexuelles, ce qui a déclenché chez lui un arrêt respiratoire. L’incident s’est produit dans la province d’Ogbadibo, dans le sud du Nigéria,

Dans les faits,  Babalola Uroko un jeune homme d’affaires polygame de 30 ans est rentré de Ochanja une petite localité de la communauté de Ugbugbu au sud du Nigéria. Dès son arrivée, il fonce dans la chambre de sa toute dernière et plus jeune femme.

Lire aussi : Ghana : Un cambrioleur se réfugie au sommet d’un lampadaire pour échapper au lynchage et à la police (photo)

Ceci sans savoir que pendant son absence ses 6 femmes avaient tenu une réunion qui aurait raison finalement de lui.

En effet, au cours de la réunion, les 6 femmes avaient décidé de violer leur mari polygame jusqu’à ce qu’il perde connaissance.

C’est ainsi qu’à l’intérieur de la chambre de sa jeune épouse, les 5 autres femmes ont fait irruption la mine serrée et les armes en main. Elles avaient dans les mains des couteaux et gourdins, de quoi faire peur à leur mari pour céder à leur demande.

C’est sous cette contrainte qu’il Il a accepté de les satisfaire une à une jusqu’à la 5è où il n’a pas pu continuer. C’est celle-ci qui a alors découvert que leur mari polygame ne respirait plus. Les femmes prises de peur, se sont ainsi réfugiées dans une forêt proche de la maison.

La police s’est saisie de l’affaire et a arrêté deux de ses femmes. Le chef du village, Okpe Odoh, a affirmé que la police « savait toute l’histoire ».

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi