Nigeria : Cette femme échappe des mains des vendeurs des parties humaines et raconte sa mésaventure

ravisseurs vendeurs d'organes humain

Après avoir été kidnappé par des vendeurs des parties humaines puis relâché après que sa famille ait payé une rançon, cette femme a tenu à raconter sa mésaventure.

Son horrible expérience s’est déroulée au Nigeria, dans l’état de Rivers, précisément à Port Harcourt. C’était le dimanche 23 mai passé lorsqu’elle rentrait de son travail, ayant empruntée un minibus commercial qui avaient des verres teintés.

Ne se rendant pas compte que certains passagers de ce bus étaient des ravisseurs, le chauffeur du minibus prétendait se rendre à St John’s sur Iwofe Road.

Quelques instants après, et contre toute attente, certains passagers se sont levés avec des canifs et des fusils et les menaçaient de garder le silence sinon ils se verront tués sans aucune pitié.

Lire aussi :  Nigéria : En plein ébat s3xuel, cette infirmière essoufflée est décédée

Pour encore leur faire peur, les ravisseurs ont ouvert une glacière contenants parties humaines et leur faisaient voir.

Terrifiés et pris de peur, ceux-ci sont restés muets. Le véhicule en partance pour une destination inconnue, les passagers craignaient déjà leur sort.

Sur la route le minibus a stationné à un post de contrôle de police pour vérification. Cependant, la police ne se sont que concentré que sur la collecte de pots-de-vin de cent nairas et non le véhicule. Le minibus a continué sa route.

Lire aussi :  Un prêtre démissionne et accuse l'église de l'avoir séparé de sa femme

C’est dans la forêt du gouvernement local d’Etche que le minibus s’est arrêté. Les ravisseurs leurs ont demandés avec violence de descendre du véhicule. Des véhicules et hommes riches se rendaient régulièrement pour acheter des parties des corps humains.

En effet, lors des conversations entre les ravisseurs et les hommes riches venus, ils parlaient des élections de 2023 et de plus de personnes ayant besoin de pièces humaines en conséquence pour des rituels.

Lire aussi :  Un rendez-vous romantique tourné au drame !

Après avoir été torturé par les ravisseurs, ils se sont vus faire appel aux parents de celle-ci afin de la libérer contre une énorme somme d’argent.

Elle a aussi lancé un appel à presque tous les habitants du Nigeria de bien faire attention à eux et aux endroits où ils mettent les pieds parce qu’ils ne sont pas véritablement en sécurité.

LIRE AUSSI : Nigéria : Surprise en action avec le voisin, elle avoue que son p€nis est plus doux que celui de son mari (vidéo)

Nessemon Guelasse Elie Joël

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi